Chile Excepción » Chili par régions » Lacs et volcans » Puerto Varas

Voyage Puerto Varas. Séjours et information.

Géographie, climat, sites, histoire, musées et monuments, hôtels, transports, circuits.

Situation géographique de Puerto Varas

Puerto Varas est une ville de 37.000 habitants située à 17 km de Puerto Montt, dans la région de la Patagonie des lacs. Elle profite d’une belle vue sur le volcan Osorno et le lac Llanquihue, le deuxième le plus grand du Chili avec ses 860 km2.

Climat de Puerto Varas

Le climat océanique de Puerto Varas est marqué par de fortes précipitations toute l’année, particulièrement en hiver et au printemps. La température annuelle a pour minimum de 12°C et maximum de 35 °C en été, tandis qu’en hiver son minimum est de -5°C et son maximum de 8 °C. Le ressenti thermique reste souvent à 0 °C en hiver à cause de vents importants. Voir notre fiche : Quand partir au Chili.

Histoire de Puerto Varas

Ce sont des immigrants allemands qui fondent Puerto Varas en 1853, avec le soutien du gouvernement chilien qui veut peupler les terres les plus au sud du pays. C’est Vicente Pérez Rosales qui se charge de la répartition pour Bernardo Philippi, et attribue des lots de terrains à des centaines de colons allemands venus s’installer entre Valdivia et Puerto Montt. La ville développe assez tôt son activité touristique.

Que voir à Puerto Varas?

Classée en 1992 au Patrimoine historique chilien, la ville de Puerto Varas est caractérisée par une architecture coloniale typiquement germanique. La structure globale s’assimile à de grands chalets de bois couverts de bardeaux. Les tuiles dites tejuelas sont taillées le long des veines du bois d’alerce, puis découpées selon des formes géométriques plus ou moins élaborées. La Casa Jüpner – Klenner et la Casa Götschlich remontent à 1910. Ces maisons alternent des inspirations de style néobaroque et néoclassique. La Casa Kuschel, construite de 1915 à 1917, mêle quant à elle différents styles : baroque pour la tour, néogothique pour l’auvent et néoclassique pour les fenêtres. Avec les maisons Maldonado, Yunge, Opitz et Raddatz, ces bâtisses historiques font toutes l’objet d’un projet de restauration lancé en 2013 par le Fond National de Développement de la Culture et des Arts du Chili.

L’église du Sacré Cœur de Jésus est édifiée entre 1915 et 1918 par Edmundo Niklitschek sur le modèle de celle Baden-Wurtemberg en Allemagne. Elle mêle un style néo roman, avec des ornements baroques, et possède une façade toute couverte de plaques de bois.

Le casino occupe l’édifice de l’ancien Grand Hôtel Puerto Varas, un luxueux palace bâti en 1934 au milieu d’un jardin dessiné par Oscar Prager. Il a subi une restauration importante suite aux terribles destructions causées dans toute la ville par le séisme de 1960.

Le musée Antonion Felmer a été créé en 1975 par ce dernier, un amateur d’histoire et collectionneur d’objets datant des premiers colons patagons. Grâce à son patient travail de recherche, il est possible de voir ce qui formait le quotidien des premières communautés d’immigrants à avoir peuplé la région ; machines agricoles d’époque, photographies de famille et reconstitutions de scènes de la vie au XIXe siècle.

En front de mer, la costanera abrite un marché artisanal sympathique, avec toutes sortes d’échoppes et de petits troquets où déguster des fruits de mer et autres soupes de poisson. A deux pas de là, le centre commercial Paseo Costanera inauguré en 2001 est un des plus grands du Chili, avec un million de visiteurs qui arpentent ses 135.000 m2 tous les mois.

Le parc Philippi, qui tient son nom du colonel Bernando E. Philippi,  offre un beau point de vue sur toute la ville de Puerto Varas. Ses sentiers se croisent entre de beaux massifs végétaux et culminent au pied d’une grande croix qui s’éclaire de nuit.

Les environs de Puerto Varas

Le lac Llanquihue, dans l’immédiat voisinage de la ville, permet des activités de plein air comme la pêche à la mouche ou le kayak. A 68 km de là, le volcan Osorno et son parc offrent de belles promenades, lieux d’escalades, ainsi qu’une petite station de sports d’hiver équipée de deux télésièges pour remonter les pentes. Ses forêts endémiques sont riches d’espèces chiliennes comme le coigüe, le tepa, le tineo et la lenga. Ils offrent un superbe panorama sur les volcans voisins Puntiagudo, Picada, Tronador et Calbuco.

 

Le volcan Puntiagudo se dresse à 30 km au nord est du volcan Osorno et à 98 km de Puerto Varas. Il surplombe le lac Rupanco, à la limite avec le lac Todos los Santos qui marque l’entrée dans le Parc National Vicente Pérez Rosales. On n’accède au pied du volcan qu’au terme d’une longue randonnée depuis la vallée de Puntiagudo ou le lac Rupanco, à travers la forêt native valdivienne, composée des arbres traditionnels ulmos, alerces, tepas et tineos. Il est possible d’y rencontrer des pudus (petits cervidés endémiques), des renards, des pumas, ainsi que des colibris. Haut de 2.498 m, il est l’un des sommets les plus difficiles à gravir de toute la cordillère en raison de son à-pic et la friabilité de sa roche.

Située à 29 km au nord de Puerto Varas, Frutillar est une autre petite ville du lac Llanquihue sous forte influence culturelle germanique, ce dont témoigne son musée colonial allemand. Elle est connue comme la ville de la musique. Dès 1904, elle lance un chœur de chanteurs dit “Männerchor”, qui perpétue toujours la tradition. Son théâtre du lac est la scène artistique internationale la plus australe au monde. Il a une acoustique extraordinaire et une architecture moderne qui accueille chaque année les Semaines Musicales de Frutillar du 27 janvier au 5 février.

Puerto Octay, à 51 km au nord de Puerto Varas, est un des ports les plus importants du lac Llanquihue. Ses plages de Las Cascadas, Rupanco, La Baja, Maitén et Centinela attirent les vacanciers. Le río Coihueco se prête à la pêche à la mouche. La ville possède une architecture typiquement allemande, héritée des premiers pionniers venus en 1852. De jolies maisons historiques ont été classées dans la Zona Típica de Puerto Octay en 2010; la casa Niklitschek qui abrite la bibliothèque et le petit musée du colon d’Octay, l’Hôtel Haase, la casa Wulf où est installé le collège Saint Vincent de Paul, la casa Añazco et la casa Werner.

A 76 km à l’est de Puerto Varas, le Parc national Vicente Pérez Rosales abrite le lac de Todos Los Santos, aussi appelé lac Esmeralda en raison de sa couleur émeraude. Cette étendue d’eau de 75 km² est d’origine volcanique, puisque c’est une coulée de lave du volcan Osorno qui a dévié les eaux du río Petrohué qui se dirigeaient autrefois vers le Lac Llanquihue. Alimenté par les rios Peulla et Negro, le lac Todos Los Santos borde les villages de Petrohue, Peulla et Cayutué, et comprend l’île Margarita. Il est possible de naviguer vers Bariloche depuis Peulla. Les chutes d’eau de Petrohué, à 60 km à l’est de Puerto Varas, aussi inclues dans le Parc national Vicente Pérez Rosales, valent le détour. La rivière du même nom s’engouffre entre des masses rocheuses formées par le refroidissement brutal de la lave en fusion lors d’activité volcanique ancienne.

Petrohué est le principal village du Parc national Vicente Perez Rosales, sur les bords du Lago Todos los Santos. Outre le centre du petit village et son port, Petrohué est surtout connu pour ses chutes homonymes. Ces cascades qui s’écoulent sur de la pierre volcanique, avec en fond le volcan Osorno, forment un décor de carte postale. De nombreux sentiers permettent de se promener dans les forêts alentours.

Station de ski du volcan Osorno: l’hiver venu, de début juillet jusque mi-octobre, les pentes du volcan deviennent un terrain de jeu et de glisse. Avec 14 km de piste et deux remonte-pentes, cette petite station bénéficie d’un cadre exceptionnel qui compense sa taille. La vue sur les environs est époustouflante, depuis le sommet à 2.652 m comme sur ses flancs.

Las Cascadas est un village qui se trouve à 20 km au nord d’Ensenada en longeant le lago Llanquihue. Outre des plages avec une vue sur les volcans Calbuco et Osorno, le village abrite une cascade imposante de 50 m de hauteur, au milieu de la forêt. Depuis le village, un sentier de 30 minutes, au cœur d’une végétation exubérante, vous y mène.

A 2003 m d’altitude, le volcan Calbuco se situe dans la Réserve nationale Llanquihue, non loin du lac du même nom. Toujours actif, après 43 ans de sommeil il est entré en éruption en 2015, ce qui a nécessité l’évacuation de milliers de personnes. Ses environs offrent de nombreuses possibilités de randonnées, d’autant qu’il est facile d’accès depuis Puerto Montt.

Restaurants : où manger à Puerto Varas?

Les spécialités culinaires de Puerto Varas sont la bière artisanale et la pâtisserie allemande comme les tartes, les galettes et les confitures artisanales de baies locales. La viande de veau, d’agneau, de cerf ou de sanglier complètent les menus de poissons traditionnels de la Patagonie des Lacs. Le restaurant Ibis les revisite avec ses recettes de merluza flambé au vin blanc ou de congre à la moutarde et aux oignons caramélisés.

Casa Valdés : situé sur les bords du lac Llanquihue, au nord de la costanera, ce restaurant est spécialiste des créations à base de fruits de mer, avec une forte influence basque. Ils comptent un bassin pour huitres et un autre pour les fruits de mer.

La Marca : incontournable gastronomique de la ville, pour qui aime la viande grillée. L’établissement propose également, dans un cadre rustique, les classiques chiliens ; ceviche chilote, mollejas, cazuelas ou ajíaco.

Fogón Las Buenas Brasas : ce restaurant familial propose, dans un cadre simple mais chaleureux, de copieuses portions de tous les meilleurs produits régionaux ; huitres et fruits de mer, poissons ou pot au feu chilien.

Hôtels : où dormir à Puerto Varas?

L’Hôtel Cumbres del Lago permet de profiter de la vue sur le volcan Osorno et le Lac Llanquihue depuis le dernier étage, entre la piscine, le spa et le bar Araucaria.
L’Hôtel Arrebol ouvert récemment par un architecte, joue avec les briques traditionnelles en bois, accordées au mobilier taillé dans des troncs et des racines. Ses 22 chambres sont chaleureuses, avec leur balcon sur le lac.
L’Hôtel Casa Molinos non loin de Puerto Varas, une grande maison transformée en hôtel boutique avec 11 chambres donnant sur le lac Llanquihue.

L’Hôtel Awa situé sur les berges du lac Llanquihue dans un parc privé de 20 hectares, il s’agit d’un endroit d’exception pour profiter des charmes de la région.
Le Lodge Petrohué, en plein coeur du Parc National Vicente Pérez Rosales avec une vue exceptionnelle sur le lac Todos Los Santos et sur le volcan Osorno.
L’Estancia 440, cet hôtel boutique situé dans une authentique demeure allemande des années 1940 offre une ambiance chaleureuse et confortable.

Transport : comment se rendre à Puerto Varas?

L’aéroport le plus proche de Puerto Varas est à Puerto Montt, à 20 km de la ville. Par la route, on accède à Puerto Varas via la Panamericaine Sud, ou route 5, la route alternative des Alerces depuis Puerto Montt est moins rapide, mais plus ancienne.