Les Cuncos, peuple du Sud du Chili

Les Cuncos vivaient à Chiloé et autour du Cap Horn.

Ce peuple semi-sédentaire occupait les côtes de l’extrême Sud du Chili, de Valdivia au canal de Chacao. Ce groupe appartenait à celui des Mapuches, dont ils parlaient la langue. Ce peuple ne possédait pas d’organisation en village et sa population était répartie dans les îles. Les Cuncos cultivaient le maïs, le quinoa et les pommes de terre. Également, ils avaient l’habitude au printemps de rejoindre la mer afin d’y pêcher poissons et fruits de mer, mais aussi pour chasser les lions de mer.

Enfin, les Cuncos étaient aussi des cueilleurs. En effet, ils pratiquaient la cueillette des plantes et des fruits sauvages, ainsi que quelques espèces de champignons qu’ils trouvaient dans les arbres.

Les Cuncos sont à l’origine du plat typique de l’île de Chiloé, le curanto. Celui-ci est composé de fruits de mer, de viande, de légumes et de pommes de terre que l’on met dans un trou sur des pierres chauffées au feu de bois.

Les Cuncos utilisaient des vêtements similaires à ceux des Chonos. Les hommes portaient simplement une sorte de cape courte, tandis que les femmes étaient vêtues d’une ceinture qui laissait pendre des algues marines ou des fibres végétales, donnant l’effet d’une jupe.

On comptait plus de 100 000 individus Cuncos à l’arrivée des conquistadors espagnols, mais ce peuple disparut à la fin du XVIIIe siècle.