Voyage au Chili en août

Aussi long que la distance qui sépare le nord de la Suède du sud de l’Italie, le territoire du Chili connaît davantage de climats que toute l’Europe réunie. Au fil des 4 300 kilomètres parcourus sur cette longue bande de terre longeant le Pacifique, vous découvrez des paysages extrêmement variés. Du désert d’Atacama aux glaciers de Patagonie en passant par les vignobles, laissez-vous séduire par les richesses infinies de ce long pays. Le mois d’août rime dans nos pays avec grandes vacances. Et cette année, votre destination est le Chili.

Le centre du Chili est connu pour son climat méditerranéen, propice aux cultures. Ne vous plaignez pas des précipitations hivernales, c’est grâce à elles que naissent les meilleurs crus du pays ! Le mois de juillet est propice aux sports d’hiver, rendez-vous dans les meilleures stations du continent, près de Santiago. Elles attirent jusqu’à la fin du mois d’août des touristes venus du continent entier. Sur la côte, l’hiver est doux et les températures peuvent atteindre les 15 degrés. Vous appréciez la visite de la capitale avec, en fond, les monts enneigés lui conférant un charme supplémentaire.

Le nord du pays, connu pour le désert d’Atacama à la frontière avec l’Argentine et la Bolivie, bénéficie d’un climat favorable tout au long de l’année. Amateurs de soleil, vous ne prenez pas de risque en visitant cette région qui connaît 80% de jours de soleil par an. En plein cœur de l’hiver, la température à San Pedro de Atacama atteint les 24 degrés. Comme en France, le 15 août est férié pour célébrer l’Assomption de la Vierge Marie. Des festivités sont organisées dans les villages, autour de processions et danses traditionnelles.

Amis bretons en mal du pays, rendez-vous en Patagonie des lacs. Les journées fraîches et très humides de la région vous rappellent celles de l’hiver breton. Les fortes précipitations sont causées par les sommets andins qui retiennent les nuages du Pacifique. Mais ici, la neige ne tombe et les routes sont très accessibles. Souvent désertée par les touristes, vous avez le sentiment d’être coupé du reste du monde sur l’île de Chiloé. L’idéal pour se ressourcer et admirer la nature luxuriante qui vous entoure. Plus au sud, rendez-vous au parc Torres del Paine qui bénéficie d’un micro climat dû à l’influence de la mer. En août, au cœur de l’hiver, les températures peuvent atteindre les 14 degrés.

En descendant plus au sud jusqu’au Cap Horn, site le plus austral au monde, le climat devient rude et imprévisible. Envie de réveiller l’explorateur qui sommeille en vous ? Rendez-vous sur l’archipel Juan Fernandez, sur les traces de Robinson Crusoe. Au mois d’août, les températures avoisinent les 15 degrés, mais la sensation thermique est plus faible en raison des vents venus du pôle nord. C’est également la période propice pour se rendre sur l’Île de Pâques à l’écart des touristes. Partez à la découverte des légendes ancestrales de l’île et de ses mystérieux moais.