Chile Excepción » Chili par régions » Lacs et volcans » Frutillar

Voyage Frutillar. Séjours et information.

Géographie, climat, sites, histoire, musées et monuments, hôtels, transports, circuits.

Situation géographique de Frutillar

C’est à 983 km au sud de Santiago, en plein cœur de la Patagonie des lacs, que se cache Frutillar. Sur la rive Ouest du lac Llanquihue, les pieds dans l’eau,  les 16000 habitants de la petite ville jouissent d’un environnement exceptionnel auprès des volcans Osorno, Calbuco, Puntiagudo et Tronador qui veillent. Elle est longée par la route Panaméricaine.  Anciennement partie intégrante de la commune de Puerto Varas à 25 km de là, elle est située au nord de Puerto Montt.

 

voir nos photos

Climat de Frutillar

Au cœur de la Patagonie et des Andes, le climat y est tempéré. Les températures vont de -3°C en hiver à 28 °C en été. A la belle saison il est agréable de s’y promener ou de profiter des plaisirs offerts par le lac. L’hiver, les stations de ski ne sont pas loin pour épancher la soif des skieurs impétueux. Quelle que soit la saison, on emporte sa crème solaire, le soleil peut taper fort à cause de la réflexion du lac. Voir notre fiche : quand partir au Chili.

Histoire de Frutillar

Frutillar voit le jour en 1856 quand des colons allemands décident d’installer une colonie au bord du lac Llanquihue. Ils ont fui la misère paysanne que subi l’Europe à cause de la révolution industrielle, et se consacrent au travail de la terre et à l’élevage. Bientôt,  ils ouvrent leur laiterie, leur moulin, des distilleries, des tanneries ainsi que diverses boutiques de vivres et outils utiles au jeune village. Ce dernier doit son développement non-seulement au travail acharné des allemands mais aussi à sa position stratégique de passage obligatoire entre Puerto Montt et Osorno, favorisant ainsi ses échanges commerciaux.

La ville se développe petit à petit. En 1882 ouvre le Club Allemand, lieu d’échange et de publications en allemand. Aujourd’hui, son restaurant ravit les gourmets avec un menu à la fois chilien et allemand. Croix-Rouge et caserne de pompier font aussi leur apparition à la suite du club. Le train entre en gare en 1907, sur ce qui deviendra Frutillar Alto. Depuis sa création, Frutillar est rattachée à Puerto Varas. Elle se sépare en une commune propre le 13 novembre 1936, et les différents services publics propres à une municipalité s’installent. Deux lycées ouvrent dans les années 60, puis la première semaine Musicale se tient en 1968.

À partir des années 90, Frutillar connaît un fort essor touristique. Conservant son style germanique unique, la ville développe le secteur hôtelier, et notamment la gastronomie. De nouvelles activités sont proposées aux visiteurs comme la pêche, le sport, la navigation. D’ailleurs, le club de Yacht du lac possède son siège à Frutillar. La ville tient cependant à ses traditions, nombreux encore sont les descendants des colons aux noms Allemands.

Que voir à Frutillar ?

Centre historique, Frutillar Bajo est qualifiée de zone typique. Les grandes maisons au style allemand se succèdent, pas loin de la promenade le long de la baie. Les nombreux parcs et jardins apportent une note de fraîcheur. L’un d’eux est également le musée colonial allemand. Au bout d’un ponton, le Teatro Del Lago plonge ses pieds dans l’eau, face aux volcans.

C’est en 1907 avec l’arrivée du train que Frutillar Alto apparaît, à 4 km du centre de l’époque. Aujourd’hui, la gare est fermée, et de nombreux commerces et logements sont autour. En face de la station ferroviaire sur la place Carlos Springer inaugurée en 2016 ne manquez pas la statue en honneur de l’harpiste Manuel Jiménez.

Le théâtre du lac est le centre artistique et éducatif de Frutillar. Dédié à sa mission éducative et au développement personnel à travers les arts, il interagit avec des artistes du monde entier. Sa fondation finance la scolarité de 20000 enfants chaque année. Créé en 1996 pour accueillir le festival des semaines musicales après l’incendie de l’hôtel où elles se tenaient jusqu’alors, il doit pouvoir accueillir un orchestre symphonique dans une salle de théâtre. Les travaux s’achèvent au bout de 12 ans, et le nouveau centre interculturel est inauguré en 2010. Il comprend une salle de concert de 11 000 m2 accueillant plus de 1000 personnes, ainsi qu’un amphithéâtre plus modeste, dévoilant une vue inédite sur les volcans.

Le musée colonial Allemand se situe au cœur de trois hectares de jardin. Au milieu des arbres centenaires et lagune, on retrouve différents bâtiments d’époque reconstitués. On trouve donc un moulin à eau, une forge, un clocher et un manoir. Il ouvrit en 1984 en hommage aux premiers colons d’origine allemande. Cette identité à laissé une forte trace dans les traditions et dans l’architecture du lieu. Le musée présente mobilier et divers objets de la vie des premiers villageois, et permet ainsi de retracer leur quotidien et leurs conditions de vie.

Frutillar compte de nombreux édifices historiques. La casa Richter est un immeuble historique datant de la fin du XIXe siècle. Aujourd’hui, elle abrite une école d’art dépendante du Teatro Del Lago. Le temple luthérien a ouvert en 1934, après des travaux retardés par la crise économiques et pourtant entamés en 1929. Édifié à la demande de la communauté protestante de la ville, il présente une architecture simple inspirée du style néogothique. La paroisse de l’Immaculée Conception, comme le temple, est assimilée au style néogothique et est couverte de tuiles colorées.

Ville lacustre, il est normal d’y trouver un ponton. Le ponton de Frutillar, taillé dans un bois superbe, s’avance sur le lac, faisant profiter aux badauds d’une vue magnifique sur l’étendue d’eau et le volcan Osorno en toile de fond. Le lac Llanquihue est le deuxième plus grand du pays, avec une superficie de 860 km2. Son point le plus profond est à 317 mètres. Les activités nautiques s’y sont naturellement développées, d’abord la pêche puis la plaisance avec entre-autre le club de Yacht de Frutillar.

Le club de Yacht permet de profiter du lac et de la navigation. En plus des différentes promenades lacustres, il propose aussi différents cours de navigation par le biais de son école de voile.

La réserve forestière Edmundo Winkler, aussi appelée le bosquet du souvenir, est une zone naturelle protégée dédiée à la protection, l’étude et la sauvegarde des arbres et arbustes de la région. Sur 33 hectares, elle fut créée en 1959 et accueille scientifiques et étudiants du monde entier, venus observer ces espèces unique évoluer.

Les environs de Frutillar

Sur la rive Nord du lac Llanquihue, Puerto Octay, petite ville de 8900 habitants est encore peu fréquentée des touristes. Pourtant, ses jolies plages et sa presqu’île de Centinela valent le détour ! Elle est essentiellement tournée vers l’agriculture et l’élevage du saumon. Il ne faut pas manquer de se rendre au Mirador Sur pour bénéficier d’une belle vue sur le lac, et par temps clair, sur les volcans.

Surnommée la « cité des Roses », la ville de Puerto Varas compte 38 000 habitants. Prisée des touristes, ces derniers disparaissent à l’automne. L’architecture rappelle la présence allemande, et les sportifs seront comblés par les nombreux treks, les randonnées équestres, le rafting et les nombreuses autres activités proposées.

Le plus ancien parc du Chili, le parc Vicente Perez Rosales créé en 1926, est entouré des volcans Puntiagudo, Osorno, Picada et Tronador. Elle entretient un lien certain avec le parc Argentin Nahuel Hapi, puisque dès le XVIIe siècle, les Jésuites de Chiloé ont entrepris d’établir une piste reliant les deux zones et favorisant les échanges. De nombreuses randonnées et croisières sur les lacs y sont proposées, au milieu d’un paysage époustouflant ponctué de nombreuses chutes d’eau.

Fêtes à Frutillar

Le Teatro del Lago propose tout au long de l’année concerts et festivals. Il fait venir des artistes des 4 coins du monde, comme le ballet du Teatro Colon de Buenos Aires ou des musiciens de Salzbourg. Enfin, Frutillar est également renommée pour son festival des semaines musicales, qui a lieu chaque année sur 10 jours en janvier et Février. La musique classique y est à l’honneur, interprétée au Teatro del Lago par des musiciens de toute nationalité.

Où manger à Frutillar?

Le restaurant Guten Appetit, comme son nom l’indique, propose de la gastronomie allemande couplée aux spécialités Chiliennes. Sa salle en bois et son jardin jouissent d’une vue directe sur le lac et les volcans. L’ensemble est chaleureux et la carte propose même de rafraichissantes bières européennes. L’atelier-restaurant Se Cocina sert de la bière artisanale et des spécialités gastronomiques chiliennes d’excellence. Le rancho Espantapajaro, à Puerto Octay, offre un buffet à volonté dont du cochon sauvage grillé. Il comprend une partie boutique où se vendent des confitures et des produits artisanaux.

Frutillar est renommée pour ses salons de thé. Vous trouverez un large choix de boissons et de douceurs au café Duendes del Lago,  sandwichs, milk-shakes et une belle panoplie de thés différents. Son jardin permet de jouir d’une jolie vue sur le lac et de profiter du soleil l’été, le tout dans un décor boisé pour rappeler l’histoire du coin.

Où dormir à Frutillar?

L’hôtel Aycara profite d’une vue splendide sur le lac, surtout si vous choisissez leur suite El Capitan. Il est situé au bord du lac, dans une jolie maison datant de 1900. Tout les matins, retrouvez des produits locaux lors du petit-déjeuner. Son café propose également des glaces artisanales à déguster face au lac, en feuilletant un livre de leur bibliothèque.

A l’hôtel Elun, c’est un cadre idyllique qui s’offre à vous : dans un décor exotique, sauna et sources chaudes sont mis à votre disposition. L’environnement est exceptionnel, les façades en bois peint de l’hôtel rendent le lieu unique. Chaque chambre dispose d’une vue panoramique sur le lac, et la cave de l’hôtel est garnie des meilleurs vins du pays.

Face au lac, et à proximité du Teatro, le Paraiso del Lago accueille ses hôtes dans l’une de ses 6 suites. Géré par deux amies qui rêvèrent il y a plus de 30 ans de monter un hôtel ensemble, il propose des séances de Yoga, du ski sur le volcan Osorno et de nombreux activités d’extérieur. Le rendez-vous matinal du petit-déjeuner se fait autour de spécialités allemandes.

Comment se rendre à Frutillar?

bullet Avion: L’aéroport le plus proche est situé à Puerto Montt, à 50 km plus au Sud de Frutillar. Des lignes régulières sont organisées depuis Santiago, mais aussi depuis Puerto Natales, Concepción et Balmaceda.

bullet Route: Frutillar est au bord de la route Panaméricaine, la route qui tend à relier du Nord au Sud les deux Amériques, et passe donc par Santiago.

bullet Bus: Il n’y a pas de ligne directe depuis Santiago pour se rendre à Frutillar, il faut donc prendre un bus à Puerto Montt, à une heure de Frutillar, ou à Puerto Varas, à une demi-heure de la ville.