Mon Laferte

Aujourd’hui, Mon Laferte est l’artiste chilienne la plus appréciée et connue sur la scène internationale, notamment en Amérique latine.

Il est fort probable que vous aillez déjà entendu son nom où l’une de ses chansons. En effet, à 36 ans, Norma Monserrat Bustamente Laferte, de son vrai nom, est l’artiste chilienne la plus connue sur la scène internationale.

Artiste complète, elle est aussi bien chanteuse, musicienne que compositeur. Sa carrière est riche en genres musicaux différents : pop rock, heavy metal, bolero, valse, cumbia ou encore reggae.  

Elle est née le 2 mai 1983, à Viña del Mar au Chili. Toute son aventure musicale débute à l’âge de 13 ans grâce à l’obtention d’une bourse qui lui permet d’aller d’étudier au conservatoire de Viña del Mar. S’en suit une période où elle se produit dans des bars, restaurants ou dans des locaux de quartiers. Elle se fait repérer grâce à sa voix au travers d’une télé réalité “Rojo Fama Contrafama”. Cette émission la fait connaitre du public et lui permet d’enregistrer son premier disque “La Chica de rojo” qui devient disque d’or et de platine.

En 2007 elle s’envole pour le Mexique pour chanter dans des bars, des restaurants et dans le métro. Elle s’enrichit de cette expérience et rencontre des artistes de nationalités et de genres musicaux différents.

Le seul point noir de sa vie est la découverte d’un cancer de la tiroïde qui l’éloigne temporairement du chant et de la scène.

En 2011 elle revient sur le devant de la scène et sort l’album “Desechable”, qui est un peu plus rebel que le premier et en 2013 nait “Tornasol”. C’est vraiment en 2015, avec la sortie de son álbum “Mon Laferte Vol.1” qu’elle gagne le coeur de l’Amérique latine avec sa nomination au Grammy latinos pour le meilleur album alternatif. Son álbum le plus récent est “La Trenza”, qui se rapproche des influences mexicaines. En moins de deux semaines elle réussit à obtenir une certification d’or pour le nombre de ventes occasionnées.

Son titre phare parmi toutes ses chansons est sans doute “Tu Falta de querer” qui fut créé à la suite d’une rupture amoureuse douloureuse. Cette chanson devient un succès au Mexique et dans toute l’Amérique du sud.

Mon Laferte a eu l’opportunité de travailler avec de très grands artistes comme Juanes, Natalia Lafourcade ou Enrique Bunbury, très présents en Amérique latine. Son plus grand regret est de ne pas avoir pu travailler avec l’un des artistes qui l’a le plus influencée, Juan Gabriel, décédé peu de temps Avant de commencer sa collaboration avec elle.

Mon Laferte c’est aussi des combats. En effet, l’artiste s’engage dans le veganisme et dans la cause animale. Elle est aussi très engagée dans le féminisme