La Tirana Chica à Iquique

Depuis 1934 se fête la Tirana Chica dans la ville d’Iquique. Elle est une réplique de la grande fête de la Tirana qui a lieu tous les 16 juillet.

La fête de la Tirana est une fête religieuse en l’honneur de la Vierge Carmen. Célébrée dans le petit village de la Tirana, elle combine les croyances indigènes et chrétiennes issues de la colonisation. Victime de son succès, cette fête haute en couleur s’est répliquée dans de nombreuses villes andines alentours, mais aussi vers les villes du littoral comme Iquique.

À Iquique, son inauguration débute de la Plaza Arica, à la Capilla de la Carmelita, et se poursuit par une vingtaine de danses religieuses, chants et processions en l’honneur de la Vierge. Cette chapelle a été construite sous les ordres des frères Clarisa, Alejandro y Luis Gamboni. Elle a au final transféré cette fête, d’où l’origine de son nom de ‘‘la Tirana chica’’.

La fête de plusieurs jours se prolonge à travers la ville dans d’autres chapelles comme la Capilla Nuestra Señora de Fátima, la Capilla Nuestra Señora del Carmen de Alto Hospicio ou bien encore la Capilla Cristo Emaús. L’ambiance et les couleurs sont tout aussi admirables : défilés de costumes colorés et brillants de milles feux, danses rythmées sous les chants religieux. 

Une belle tradition pour les habitants d’Iquique d’accueillir le temps de quelques jours l’atmosphère de la plus grande fête religieuse du Nord du Chili. Un événement à ne pas manquer lors d’un périple !