Echappée sauvage au Lodge Deseado

Situé en Terre de Feu, à l’extrême sud de la Patagonie chilienne, le Lago Deseado est au sens propre du terme au bout du monde.

FERMÉ pour rénovation jusqu’à fin 2017

On se prend facilement à rêver que ces confins de la Terre de Feu n’ont jamais été foulés par l’homme. Vous vous mettez dans la peau d’un explorateur de terres vierges. Le temps du trajet et la distance de toute autre zone habitée renforcent ce parfum d’aventure. Il faut d’abord arriver à Punta Arenas en franchissant le détroit de Magellan par voie aérienne ou maritime. De là, vous vous lancez dans un voyage d’au moins 4 heures sur la route Y 85 à travers la nature battue par les vents de la réserve naturelle de Karukinka.

Façade du Lodge Deseado

L’immensité plate fait peu à peu place à une vue sur la majestueuse cordillère de Darwin ; vous êtes arrivé ! Le charme du Lodge Deseado réside pour grande partie dans ce changement de paysage soudain au moment d’arriver. Après l’immensité plate de la pampa parsemée d’estancias, de troupeaux de guanacos et de chevaux sauvages, nous voilà aux pieds des monts enneigés de la cordillère de Darwin.

Le Lodge Deseado est un secret bien gardé, qui n’est relié par une route que depuis 2005. C’est la seule construction sur les rives du lac du même nom, et bénéficie de l’exclusivité de ce site isolé de tout. Le Lodge peut accueillir 2 à 3 personnes dans chacune de ses 4 chambres. Chacune des cabanes est en rondins de bois, dans une architecture qui respecte totalement l’environnement sauvage et préservé. Confortables, elles sont équipées du chauffage central et d’eau chaude. Les menus sont généreux et typiques de la région. Les agneaux patagons et la centolla (crustacé célèbre exclusif de la région) rivalisent pour vous offrir une expérience épicurienne.  On ne saurait trop vous conseiller les desserts à base de calafate (baie locale) et de rhubarbe ; de véritables délices.

Promenades autour du Lodge Deseado

Sitôt arrivés, vous ne manquez pas d’admirer les arbres qui poussent tout inclinés sous l’action du vent. On pourrait croire qu’ils se prosternent devant la beauté des lieux, avec un peu d’imagination. Vous installez confortablement vos affaires et profitez d’un repos bien mérité après toute cette route. L’électricité est fournie par un générateur qui fonctionne entre 7h et 10h du matin, puis 20h et minuit. Il est possible de faire la demande d’un éclairage autonome de plus dans votre lodge, moyennant une charge supplémentaire. Mais l’on ne saurait trop vous conseiller de jouer pleinement l’expérience, et caler votre rythme de vie sur celui du soleil ; la meilleure façon de ne rien perdre des plus beaux levers de soleil !

Chaque suite du lodge est reliée aux autres par des passerelles en bois qui se fondent parfaitement dans la forêt. Tout est pensé pour s’effacer derrière le spectacle de la nature qui ne cesse de surprendre les visiteurs attentifs jour après jour. Grâce à cette présence discrète, rien n’éveille la curiosité de la faune locale que l’on peut à sa guise vaquer à ses habitudes quotidiennes. Le renard de Magellan qui vient tous les jours chercher de quoi se nourrir à proximité est devenu un familier de la maison, que l’on a nommé Bartolo ! Il arrive même qu’un pic-vert plus audacieux vienne toquer aux volets du Lodge, pour rappeler à quel point l’on est immergé dans la nature.

Kayak, Lodge Deseado

Le lendemain, vous pouvez selon l’envie du moment profiter des sentiers sylvestres pour admirer une flore protégée. Une belle promenade vous emmène jusqu’aux petites cascades du Deseado. On peut aussi entreprendre l’ascension de la colline voisine pour profiter d’une vue panoramique sur tout le lac. Les forêts de lengas et ñirres, sortes de hêtre adaptés au froid, abritent une riche végétation de champignons, mousses et lichens qui créent une ambiance mystérieuse et envoûtante. Seuls les castors, devenus très nombreux en l’absence de prédateur, troublent le silence incroyable de ces lieux.

De nombreuses activités de plein air sont possibles, toujours en lien avec la nature sauvage et préservée des environs. Les randonnées, mais aussi la pêche sportive attirent des adeptes tout au long de l’année. Quatre Zodiacs et trois kayaks à deux places sont à la disposition exclusive des hôtes pour explorer les autres rives du lac. Il est très agréable de naviguer sur le lac Deseado, jusqu’à la frontière argentine, à son extrémité orientale. Ses eaux poissonneuses sont un véritable paradis pour les pêcheurs, avec leurs truites marron et arc-en-ciel qui peuvent atteindre 2 kg. Les amateurs ont de quoi passer des après midi de rêve. Pour les photographes, les oiseaux sont des cibles de choix ; martin pêcheurs, pic verts, rapaces ou petites espèces de toutes les couleurs.

Coucher du soleil sur les rives du Lago Deseado

Le climat est très changeant par ces latitudes et il n’est pas rare de passer sans transition d’un franc soleil à des giboulées soudaines. On raconte que l’on peut admirer les quatre saisons dans une seule et même journée. Les chambres ont d’immenses baies vitrées avec une vue imprenable sur le lac à quelques mètres de là. Vous n’avez même pas besoin de sortir de votre lit pour profiter de ce cadre naturel absolument enchanteur.

Dans la région, il est possible de faire une escapade jusqu’au parc Pingüino Rey, à 114 km de Porvenir, pour admirer l’unique colonie de manchots rois située en-dehors de l’Antarctique. Elle voisine avec une impressionnante communauté d’albatros noirs.
Une autre belle excursion vers le sud vous mène au grand lac Fagnano dont le bleu laiteux couvre 104 km de long sur 13 km de large ; tout le long de ses rives, vous profitez de paysages spectaculaires. Le rio Azopardo marque la frontière entre le continent sud américain et la grande île de Terre de Feu. Il débouche sur la mer au niveau du fjord Almirantazgo qui fascine par sa côte ciselée par les flots.