Traversée du désert d’Atacama du Nord au Sud – 9 

Autotour Santiago, Arica, Codpa, Putre, Camina, Iquique, San Pedro de Atacama, Calama, Taltal, Bahia Inglesa, Copiapo, Santiago

JOUR 1 : ARRIVEE VOL INTERNATIONAL / SANTIAGO / VISITE LIBRE DE LA VILLE

Descriptif : Un chauffeur de notre équipe vous accueille à l’aéroport international de Santiago, Arturo Merino Benitez et vous conduit à l’hôtel à Santiago. Réunion autour d’une carte à votre hôtel avec l’un de nos responsables opérations.
Que faire ? Après votre installation, plusieurs options s’offrent à vous :
¤ Centre historique et civique, place d’Armes, cathédrale Métropolitaine, palais de la Real Audiencia, Casa Colorada, basilique de la Merced, Palais de la Moneda actuel siège du gouvernement, église San Francisco, théâtre et bibliothèque municipale.
¤ Il est aussi possible de monter sur le Cerro Santa Lucía, colline de 629 mètres qui surplombe le quartier historique, non loin de votre hôtel.
Déjeuner: libre. Nous vous recommandons le restaurant du marché central de Santiago, le Donde Augusto. Poissons et Fruits de mers. Ambiance assurée.
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Bocanariz proche de votre hôtel, dans le quartier de Lastarria.
Nuit : Cumbres Atacama

JOUR 2: SANTIAGO / ARICA

Descriptif: Votre chauffeur passe à l’hôtel pour vous conduire à l’aéroport de Santiago afin de prendre un vol à destination de Arica. Après un vol de 2h35 environ, vous atterrissez à l’aéroport d’Arica où vous êtes accueillis par une personne pour la livraison de votre véhicule. Après les formalités d’inspection et la signature du contrat de location, vous serez libres de prendre la route pour rejoindre Arica.
Que faire à Arica ? Vous pouvez commencer votre promenade par une visite du port. Les produits de la pêche de la nuit sont exposés sur les étals. Vous pouvez également choisir de faire une promenade en bateau dans le port au milieu des bateaux colorés. L’intérêt principal de la ville se situe ensuite autour de l’ancienne gare de la ligne ferroviaire, les bureaux de la douane et la cathédrale de San Marcos, tous deux construits par les ateliers Eiffel à la fin du XIXe siècle. Vous pouvez monter ensuite sur le Morro, rocher qui depuis ses 130 m de hauteur domine toute la cité. Les rues piétonnes 21 de Mayo, Thompson et Bolognesi vous font découvrir la vie commerçante.
Durée: 30 à 45 mn de route entre votre hôtel et l’aéroport de Santiago, selon la circulation. 20 km de l’aéroport au centre d’Arica.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons en centre-ville à Arica Los Aleros de 21, restaurant typique, poissons, fruits de mer et viandes.
Dîner: libre. Nous vous suggérons l’Akun, restaurant du Casa Beltran, poissons fruits de mer. Cuisine moderne.
Nuit : Hotel Casa Beltran

JOUR 3: ARICA / GEOGLYPHES DE AZAPA / MUSEE ARCHEOLOGIQUE SAN MIGUEL DE AZAPA / CODPA

Descriptif: Après votre petit-déjeuner, cap tout d’abord sur le musée archéologique San Miguel de Azapa, Ce musée, géré par l’Université de Tarapacá, possède des momies parmi les plus anciennes au monde, conservées grâce à l’aridité extrême du désert d’Atacama. Elles datent de la culture Chinchorro, une population de pêcheurs qui remonte à 7.000 avant J.-C. Après la visite du musée, une petite balade vous conduit à la pukara (ou pucará) de San Lorenzo en haut d’une colline. Les ruines de cette fortification ont permis de la dater du XIIe siècle à l’époque des Tiwanakus, le village adjacent étant antérieur. Quelques kilomètres plus loin, le Cerro Sagrado présente des géoglyphes anthropomorphes et zoomorphes, avec serpent, lézard, lama, oiseau. En revenant sur vos pas, avant la bifurcation vers la Panaméricaine, arrêt au Cerro Sombrero. Un belvédère vous permet d’admirer plusieurs géoglyphes sur cette colline, dont un grand lama de 1.000 m2. Les archéologues ignorent encore la date d’élaboration et les auteurs de ces motifs sur le sol, tracés en creusant la terre et en entassant des pierres. Après votre déjeuner, vous prenez la route vers Codpa. Vous traversez 4 immenses gorges, qu’il vous faut descendre et remonter, et qui vous font profiter de points de vue sur l’immensité du panorama andin. Le contraste entre les zones cultivées des fonds de vallées et les alentours désertiques sont saisissants.
Distance: 17 km de Arica à San Miguel de Azapa. Puis, 120 km de San Miguel de Azapa à Codpa.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le Rayu à Arica, restaurant péruvien avec poissons, fruits de mer dont le poulpe grillé !
Dîner: libre. Possibilité au restaurant du lodge
Nuit : Hotel Codpa Valley Lodge

JOUR 4: CODPA / GUANACAGUA / OFRAGIA / SAXAMAR / BELEN / PACHAMA / SOCORAMA / PUTRE

Descriptif: Vous visitez ce jour-là tous les villages coloniaux de l’ancienne route Arica / Potosí. Premier petit détour pour voir l’église de Guañacagua. Puis retour sur la route principale. A 5 km de Codpa, juste avant de quitter la vallée, arrêt obligatoire pour admirer les pétroglyphes de Ofragia. Vient ensuite Saxamar une jolie église reconstruite en 1996. Belen est l’unique village de l’Altiplano chilien fondé par les espagnols en 1625. Belen est l’occasion de petites balades à pied pour découvrir bon nombre de ruines incaïques. Pachama possède une chapelle en adobe du XVII. Un peu plus en altitude apparaissent les premiers cactus candélabres dont certains peuvent atteindre 4 mètres de hauteur et qui vivent de 80 à 120 ans. Toujours plus haut, pour s’acclimater à l’altitude, nous vous proposons un petit détour par le village aux toits d’adobe de Socorama (3.093 m). On y cultive l’origan en terrasses. Vous arrivez à Putre (3.561 m), entrée de la réserve de biosphère Parc national Lauca (UNESCO), votre base pour les 4 prochaines nuits. Des portiques en pierres taillées rappellent l’importance du village pour les espagnols durant l’apogée de la mine d’argent de Potosí en Bolivie.
Distance: 159 km / 5 à 6 heures au rythme excursion de Codpa jusqu’à Putre
Déjeuner: libre. Nous vous recommandons le restaurant de l’hostal la Paskana à Belen.
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Cantaverdi, en haut de la place à Putre
Nuit: Hôtel Terrace Lodge

JOUR 5: PUTRE / PARC NATIONAL LAUCA / LAC CHUNGURA / CAQUENA / PARINACOTA / PUTRE

Que faire le matin ? Départ de bonne heure en excursion dans le parc national Lauca. Nous vous recommandons une promenade à pied au secteur de Las Cuevas pour vous acclimater à l’altitude. Après un passage devant le bureau de police (4.572 m), puis au paso de Chungara – point le plus élevé de la route, 4.665m – nous vous suggérons d’aller au plus loin, c’est-à-dire jusqu’au poste frontière de Tambo Quemado, pour revenir ensuite sur vos pas en profitant des paysages avec le soleil dans le dos. De nombreux arrêts et petites balades vous permettent de découvrir la flore et la faune de l’Altiplano andin, d’admirer non seulement le lac Chungará de couleur vert émeraude, ses rives blanchies par le sel, les verts et rouges des bofedales où vivent 130 espèces d’oiseaux, mais aussi les hauts sommets l’entourant, les volcans Parinacota et Pomerape (Nevados de Payachata – « deux frères » en langue aymará), le volcan actif de Guallatire dont on aperçoit les fumerolles. Avec de la chance vous observez les 3 sortes de flamants : le flamant des Andes, le flamant du Chili et le flamant de James. Les environs de la lagune de Cotacotani permettent d’observer une nombreuse faune dans un paysage surréel aux couleurs intenses : lamas, alpagas, vigognes et guanacos, vizcachas (chinchilla), renards, perdrix de l’altiplano, mouette des Andes, cormoran à aigrettes (yeco), foulque géante, canard à queue pointue, ouettes des Andes, canards d’eau douce, sarcelles mouchetées de la Puna, et bien d’autres encore.
Que faire l’après-midi ? Après la matinée au lac Chungara, nous vous proposons une escapade dans la zone de Caquena. Cette vallée est constituée de 5 petits villages pastoraux répartis sur les rives d’un immense « bofedal », sorte de plaine marécageuse envahie de gros coussins d’herbe sous lequel s’écoule l’eau. Tout un écosystème s’y est développé : aviaire, rongeurs, plantes et algues… C’est aussi le lieu de prédilection des lamas, alpacas et vigognes. Au retour, vous marquez un arrêt au village de Parinacota. Ce village est déclaré Monument national depuis 1979. Perché à 4.392 m d’altitude, il réunit d’humbles demeures d’origine précolombiennes autour de sa chapelle coloniale. L’adobe blanchi des murs surmontés d’un toit de chaume a un charme bucolique.
Distance: compter 130 km aller-retour entre Putre et le parc Lauca. 94 km de détour A/R entre Parinacota et le final de la vallée de Caquena. Enfin 34 km pour le retour à Putre.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons l’emport d’un pique-nique
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Rosamel, en bas de la place à Putre
Nuit: Hôtel Terrace Lodge

JOUR 6: PUTRE / RESERVE LAS VICUÑAS / GUALLATIRE / SALAR DE SURIRE / POLLOQUERE / PUTRE

Descriptif: Votre voyage se poursuit par la découverte de la réserve nationale Las Vicuñas. En remontant depuis Putre, vous bifurquez sur la piste A21 peu après Las Cuevas. Vous traversez le village de Guallatire (4.276 m) au pied du volcan du même nom. Une jolie petite église du XVIIe siècle retrouve ses fidèles lors de la Saint-Jean, en juin, et de l’Immaculée Conception, en décembre. Vous atteignez le Salar de Surire (4.245 m) du nom de la petite autruche nandu, ou suri en langue aymará. Les paysages d’étendues salées, de lacs dominés par les volcans ne laissent pas insensibles les photographes ! C’est un véritable sanctuaire pour les oiseaux comme l’avocette des Andes, l’ibis Punas, l’oie des Andes, le canard à crêtes… Bains possibles aux thermes de Polloquere qui se trouvent à la périphérie sud-est du Salar de Surire, grande piscine d’eau chaude dont la température varie de 40 à 66° selon les endroits. Puis, vous reprenez la même route pour rejoindre Putre.
Distance: 142 km / 4 heures de Putre à Surire au rythme excursion, puis 55 km pour le tour du Salar via les termes de Polloquere. Et retour.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons l’emport d’un pique-nique.
Dîner: libre. Nous vous suggérons à nouveau le restaurant Cantaverdi, en haut de la place à Putre.
Nuit: Hôtel Terrace Lodge

JOUR 7: PUTRE / SURIPLAZA / THERMES DE JURASI / PUTRE

Descriptif: Départ en direction du triangle de Visviri faisant frontière entre le Chili, la Bolivie et le Pérou. Depuis Putre, la piste contourne le Nevado Taapaca par son flanc ouest en passant à 4.800 mètre d’altitude. Vous descendez alors pour traverser un petit canyon et remontez pour atteindre le centre d’un extraordinaire cirque de montagnes multicolores, les Nevados de Suriplaza. Ces montagnes se composent des monts Cosapilla (5.386 m), Copatanca (5.324 m), Churicagua (5.043 m), Jaroma (5.132 m) et Iquilla (5.340 m). La voiture monte de part et d’autre du cirque jusqu’aux environs de 4.900 mètre d’altitude à chaque fois. Libre à vous d’effectuer des promenades et petites ascensions pour découvrir sous différents angles les palettes de couleurs, la flore particulière de cette altitude dont de gigantesques llaretas. Quelques nandus, vigognes et même tarugas seront sans doute les uniques habitants que vous croiserez. Après votre déjeuner, nous vous proposons un moment de détente aux thermes de Jurasi. Situées à 10 km de Putre, à 3.500 m d’altitude, ce site permet de se baigner dans deux piscines en plein air à différentes températures selon leur distance de la source qui atteint 50 °C. Leurs eaux d’origine volcanique sont prisées pour leur effet bienfaisant et relaxant sur le corps.
Distance et durée: 53 km / 1h30 de Putre à Suriplaza. 1 à 3 heures sur place, selon votre forme et intérêts
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons l’emport d’un pique-nique
Dîner: libre. Nous vous suggérons à nouveau le restaurant Rosamel, en bas de la place à Putre
Nuit: Hôtel Terrace Lodge

JOUR 8: PUTRE / PUKARA DE COPAQUILLA / POCONCHILE / GEOGLYPHES LLUTA / CUYA / GEOGLYPHES DE TILIVICHE / CAMIÑA

Descriptif: Après votre petit déjeuner, vous entamez la descente vers le Pacifique. Un peu plus bas, les ruines du Pukara de Copaquilla (3.093 m), une ancienne forteresse du XIIè siècle, située sur un pignon rocheux sont le prétexte d’une promenade. Vous apercevez les rails de l’ancienne liaison Arica – La Paz en Bolivie et rejoignez la vallée de Lluta et le village de Poconchile (541 m) dont la petite église, construite en adobe, est l’une des plus vieilles du pays. Vous retrouvez ensuite la célèbre Panaméricaine pour rejoindre plus au sud, la Quebrada de Tiliviche où se trouve un des sites les plus spectaculaires de la zone, celui des Hommes grands, des géants de 50 m accompagnés d’animaux. Ces géoglyphes ont été créés à partir d’une nouvelle technique, dite « raspaje », qui utilise et profite des caractéristiques morphologiques et géologiques du lieu, ainsi que des altérations des superficies, et notamment l’oxydation des sols du désert. Vu du ciel, la majesté de ces géoglyphes prend toute son ampleur. Les thèmes de ces géoglyphes sont souvent figuratifs. Ainsi, ceux de Tiliviche représentent par exemple des hommes avec un troupeau de lamas. La route de Camiña longe une étroite vallée fertile qui contraste avec l’environnement minéral. La vallée de Camiña s’étire le long d’une quebrada de 140 km de long, la quebrada de Tana. Disposant d’une grande richesse agricole, culturelle et archéologique, la vallée abrite plusieurs villages : Calatambo, Francia, Chillaiza, Moquella, Quisama, Camiña, Chapiquita et enfin Apamilca. La zone est dominée par le Cerro Pumire et ses 5.484 m. La route de Camiña est aussi l’opportunité de découvrir les montagnes multicolores en particulier dans la zone du Cerro Laimisiña. Le village de Camiña se situe à 2000 m d’altitude, au fond de la vallée homonyme. Le village est une oasis, avec de larges cultures agricoles qui tranchent avec les montagnes alentours. Il compte plus de 1000 habitants, et dispose de plusieurs églises, dont la remarquable Santa Tomás de Camiña.
Distance: 104 km / 2 heures de Putre à Poconchile. Puis, 284 km / 4 heures à 6 heures selon votre rythme pour les visites entre Poconchile et Camiña
Déjeuner: libre. Possibilité en auberge à Cuya
Dîner: libre. Nous vous suggérons au restaurant de Sumapuriwa situé non loin de la place principale
Nuit: Hôtel Inti Colca Tomas

JOUR 9: CAMIÑA / SANTA LAURA / HUMBERSTONE / IQUIQUE

Descriptif: Après une matinée à Camiña, nous vous suggérons de redescendre la vallée du même nom puis d’effectuer un petit détour pour marcher au pied du Géant d’Atacama – géoglyphe de 86 m de hauteur. Vous rejoignez ensuite la Panamericaine pour visiter les anciennes usines de salpêtre (nitrate de potassium ou « salitre », en espagnol) de Santa Laura et Humberstone toute deux classée au patrimoine de l’Unesco. Vous reprenez ensuite la route vers Iquique. Iquique a été classé zone franche, ce qui en fait un port actif (premier port de pêche du Chili) et une ville dynamique. Elle a pris son essor à partir du XIXe siècle avec l’exploitation du salpêtre, attirant des capitaux étrangers. Les Européens et Nord-Américains qui viennent s’y installer se font construire de belles résidences, qui constituent l’un des principaux attraits touristiques de la ville, ses belles façades en bois aux couleurs pastel. Autres monuments: le Palacio Astoreca construit entièrement en pin, avec des meubles de style Art Nouveau ou Néo Renaissance français; le Casino espagnol et son magnifique intérieur de style mauresque; le musée anthropologique régional avec la momie d’une princesse inca.
Distance: 194 km / 4 à 5 heures de Camiña à Iquique, en fonction de vos arrêts
Déjeuner: libre. Possibilité en auberge sur la route
Dîner: libre. Nous vous proposons le restaurant Wagon (rue Thomson, prêt de la place Arturo Prat) avec une paella marina Chucumata.
Nuit : Hotel Arturo Prat

JOUR 10: IQUIQUE

Descriptif: C’est une journée de repos et de découverte à pied que nous vous proposons à Iquique. Le centre colonial a été merveilleusement bien restauré et mis en valeur avec en particulier la rue piétonne Baquedano, les maisons de style géorgien, le théâtre municipal, la tour de l’horloge… Si vous faites un tour au vieux port, vous y apercevrez peut-être quelques lions de mer installés sur les pontons. C’est en partie grâce à l’époque glorieuse de l’exportation du salpêtre, entre 1880 et 1920, qu’Iquique se construisit un capital architectural. Aujourd’hui, Iquique est un port de pêche et le premier port mondial en exportation de farine de poisson. Les plages de Cavanche et Brava vous attireront peut-être quelques heures, à moins que vous ne préfériez déambuler dans le plus grand centre commercial d’Amérique latine, appelé Zofri. Il s’agit d’une zone franche, dont la partie vente au détail est composée de 400 échoppes.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le restaurant de l’hôtel Gavina sur le bord de mer, bonne cuisine poisson et fruits de mer
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Casino Español, architecture arabe et style espagnol sur la place Prat
Nuit : Hotel Arturo Prat

JOUR 11: IQUIQUE / PINTADOS / QUILLAGUA / CHUG CHUG / CALAMA / HIERBAS BUENAS / VALLEE ARCO IRIS / SAN PEDRO DE ATACAMA

Descriptif:  Ce matin, vous retrouvez la Panamericaine. Ensuite, vous traversez la réserve nationale Pampa del Tamarugal. Un petit détour vous permet d’admirer les Pintados, environ 400 géoglyphes répartis le long de l’ancienne piste des caravanes. Nous vous proposons un deuxième stop à Quillagua est une oasis située à 280 km au nord d’Antofagasta, dans le désert d’Atacama. Dernier village traversé par le río Loa, il est considéré comme l’un des lieux les plus secs au monde. La sécheresse y est telle qu’elle a permis une momification naturelle de plusieurs corps humains, fait unique au chili selon les anthropologues. On peut ainsi observer au musée municipal Antropologique de Quillagua des momies préhispaniques particulièrement bien conservées, dont certaines ont plus de 2 000 ans. Elles furent retrouvées dans des fosses enveloppées de bales, certaines entourées par des céramiques, du maïs ou des œuvres artisanales, suggérant l’usage de rites funéraires. En outre, la zone compte environ 80 sites d’art rupestre comme les géoglyphes de La Encañada, de Posadas, du Río Loa et de Chug Chug, qui datent de 1 500 avant J.C à 1 500 après J.C, ainsi que les pétroglyphes de Calartoco datant de 900 à 1 500 après J.C. La route continue vers Calama. En sortant de Calama, vous passez non loin de la mine de Chuquicamata, plus grande mine de cuivre à ciel ouvert au monde. Nous vous proposons d’entamer votre découverte de la zone par une excursion dans la vallée Arco Iris. Cette escapade vous emmène tout d’abord à Hierbas Buenas, pétroglyphes gravés sur la surface de rochers le long d’une antique piste de caravanes. Votre chemin se poursuit et c’est d’un seul coup que se découvre à vous un paysage minéral aux palettes de couleurs passant par un camaïeu de rouge, puis de vert, avec des teintes noires et violettes sur fond de ciel azur intense. N’hésitez pas à cheminer derrière les crêtes, autour des collinettes de cette zone pour y découvrir à chaque pas quelques secrets colorés. Puis direction San Pedro de Atacama où vous arrivez en fin de journée.
Distance: 317 km / 4 heures de Iquique à Calama + 12 km / 1 heure de détour aller-retour pour Los Pintados. 24 km de détour aller et retour pour Chug Chug. Enfin, 95 km / 1h15 de Calama et San Pedro de Atacama. A cela s’ajoutent 60 km / 2 heures d’excursion pour la vallée Arco Iris.
Déjeuner: libre. Auberge sur la route. « Donde hay muchos camioneros, se come bien ».
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Estaka, à San Pedro de Atacama
Nuit: Hôtel Altiplanico Atacama

JOUR 12: SAN PEDRO / VALLÉE DE LA LUNE / VALLEE DE MARTE / RUINES DE QUITOR / VALLÉE DE CATARPE / SAN PEDRO

Que faire le matin ? Si possible de bonne heure afin de profiter des belles lumières du matin, départ vers la Cordillère de Sel. Vous apercevez dans la vallée de La Lune toutes sortes de formations géologiques, dont certaines font penser à une queue de crocodile. La Duna Mayor, grande dune de sable gris, est l’occasion de monter en trente minutes jusqu’à un promontoire rocheux pour jouir d’une vue à 360º sur la vallée de la Lune, le salar d’Atacama et les volcans. La piste vous emmène ensuite successivement dans l’amphithéâtre, les 3 Marias et la Mine de Sel. Nous vous suggérons ensuite une incursion dans la vallée de La Mort. Vous empruntez à nouveau la route de Calama. A la sortie de San Pedro, juste après les premières courbes de route et avant la montée vous quittez le goudron et prenez la piste. Depuis cette dernière, vous admirez ses grandes dunes de sable soit via une balade en pied ou au sein de votre véhicule.
Que faire l’après-midi ? Après le déjeuner et un moment de détente, vous repartez en excursion, longez le rió San Pedro jusqu’au Pukara de Quitor. Cette ancienne forteresse pré-incaïque fut élevée à flanc de colline, afin de la préserver des nombreuses attaques dont souffrait l’oasis. Défendue par 1.000 indiens Yanaconas, elle fut prise d’assaut en 1540 par Pedro de Valdivia et ses 30 soldats espagnols. Nous vous recommandons de monter jusqu’au mirador de Quitor (en haut de la colline faisant face aux ruines) pour apprécier l’incomparable vue sur la vallée de la Mort, la vallée de Catarpe et sur la zone agricole de la communauté de Quitor. Pour finir la journée en beauté, vous partez en exploration dans la vallée de Catarpe. Après une petite incursion à pied dans la gorge du Diable, vous faites une deuxième promenade au-dessus de l’ancien tunnel. Depuis l’un des promontoires de cette longue crête vous admirez le soleil couchant sur la Cordillère de Sel et tous les volcans de la région. Le spectacle est inoubliable lorsque tout se teinte d’orange et de rouge aux derniers rayons du soleil couchant.
Distance: 12 Km de San Pedro à la Vallée de la Lune. 3 km de San Pedro à la Pucara de Quitor. 15 km aller-retour en voiture pour l’excursion.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le restaurant La Kunna, à San Pedro de Atacama
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Adobe
Nuit: Hôtel Altiplanico Atacama

JOUR 13: SAN PEDRO / LAGUNES ESCONDIDAS / LAGUNES CEJAR & TEBINQUICHE / SAN PEDRO

Que faire le matin ? Vous rejoignez tout d’abord la route de Calama jusqu’à atteindre la plaine du Llano del Silencio. Après avoir passé cette dernière, vous bifurquez sur une piste (ancienne route reliant San Pedro de Atacama à Antofagasta) située sur votre gauche en direction du nord-est du Salar d’Atacama et des Lagunas Escondidas (lagunes cachées) aussi connu sous le nom des Lagunas Baltinache. Vous longez la vallée de la Lune et ses paysages qui ne vous laisseront pas insensibles. Après quelques kilomètres, vous apercevez désormais la Cordillera Domeyko. Dotée de couleurs surprenantes, vous pourrez aussi apprécier le majestueux Mont Kimal dominant cette chaîne de montagne qui protège le désert d’Atacama des précipitations venant de la côte Pacifique et faisant de ce dernier le désert le plus aride du monde. Après 45 kms de piste, vous rejoignez le secteur des Lagunas Escondidas. Il est composé de 7 lagunes naturelles que vous pouvez admirer au cours d’une petite marche au cœur du Salar. 2 lagunes sont ouvertes à la baignade (plutôt à la flottaison). En effet, ces dernières possèdent un taux de salinité supérieur à celui de la mer morte. Le moment de détente est appréciable, de surcroit dans un cadre idyllique et silencieux au contact de la nature, hors des sentiers battus touristiques aux alentours de San Pedro. En fin de matinée, retour à San Pedro de Atacama par le même itinéraire.
Que faire l’après-midi ? Après le déjeuner et un moment de détente à votre hôtel, en milieu d’après-midi, vous vous dirigez vers les lagunes de Cejar où vous pourrez vous baigner dans les eaux salées (40% de concentration de sel). Juste à côté se trouve une deuxième lagune aux bordures en formation de sel dur, lieu paradisiaque en attendant la lumière du coucher de soleil sur les volcans Licancabur et Lascar. Située non loin de là, la lagune Tebinquiche est une belle alternative.
Distances: 57 km dont 45 km sur piste pour rejoindre les Lagunas Escondidas. Idem pour le retour vers San Pedro. Cejar est à 28 km de San Pedro dont 12 km sur une piste en sable. La lagune Tebinquiche est à 10 km au-delà des lagunes Cejar. Le musée Météorite est situé immédiatement au nord du centre-ville.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Las Delicias de Carmen
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant El Baltinache
Nuit: Hôtel Altiplanico Atacama

JOUR 14: SAN PEDRO / TOCONAO / SOCAIRE / LAGUNE TUYAJTO / SALAR DE TALAR / PIEDRAS ROJAS / LAGUNES MISCANTI ET MIÑIQUES / LAGUNA CHAXA / SAN PEDRO

Descriptif: L’excursion de cette journée se passe davantage en plus haute altitude avec comme objectif 4 lagunes aux couleurs et aux paysages distincts. Nous vous proposons d’aller voir en premier lieu la plus éloignée, la lagune Tuyajto aux couleurs minérales inouïes (4.050 m). Vous revenez sur vos pas pour admirer la clarté de l’atmosphère, les couleurs surréelles du Salar de Talar (ou encore appelé Aguas Calientes III) et des pentes volcaniques environnantes ne cessent de vous étonner. Vous faites un détour pour aller voir la zone Piedras Rojas situé en bordure du salar de Talar. En rebroussant chemin, un petit détour est nécessaire pour se rendre aux lacs Miscanti et Miñiques (4.200 m) entourés de deux volcans du même nom. La palette des couleurs y est saisissante, entre l’azur intense du ciel, l’herbe jaune, les roches rouges et noires, la neige des volcans et les lacs qui, par l’effet du vent, passent du blanc au turquoise (en général en fin de matinée). Pause au village de Socaire (3.218 m) connu pour ses irrigations en terrasses et sa petite église au cloché en pierre de taille. Durant cette journée, vous aurez certainement l’occasion de pouvoir observer des vigognes, viscaches ou encore des nandous. Sur le retour, vous faites un arrêt à la lagune Chaxa (2.300 m) où vous pouvez apercevoir 3 sortes de flamants roses, avec plus d’affluence entre décembre et mars, mais aussi le pluvier, le bécasseau de Baird et la mouette des Andes. Enfin, vous rejoignez San Pedro de Atacama.
Distance: 154 km de San Pedro à Tuyajto. Depuis Toconao, 22 de piste jusqu’à Chaxa. Enfin, 60 km pour le retour à San Pedro de Atacama.
Déjeuner: libre. Nous vous recommandons l’emport d’un pique-nique à commander la veille à l’hôtel
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant El Charrua.
Nuit: Hôtel Altiplanico Atacama

JOUR 15: SAN PEDRO / GEYSERS DU TATIO / CHIU CHIU / LASANA / CALAMA

Descriptif: 2 heures avant le lever de soleil, vous vous échappez de l’hôtel pour partir en exploration aux geysers del Tatio (4.321 m). Les geysers sont plus actifs à ce moment-là en raison du changement subit de température. Dans la cuvette du Tatio, nous vous recommandons de passer un bon moment à pied à la découverte des différents geysers et ruisseaux aux flamboyantes palettes de couleurs. Attention aux geysers dont la température atteint 85 degrés Celsius. Puis, vous continuez en direction de la vallée de l’Alto Loa jusqu’à la jonction avec route n°21 où vous visitez le village de Chiu Chiu avec sa ravissante église – la plus ancienne du Chili. Vous effectuez un détour pour découvrir le site archéologique Pucara de la Lasana, forteresse du XII ème siècle perchée sur une petite colline avec en toile de fond le volcan Linzor. Dans l’après-midi, vous atteignez la ville de Calama.
Durée et distances: 216 km au total, dont 95 / 1h30 entre San Pedro et El Tatio.
Petit-déjeuner: A commander la veille à votre hôtel
Déjeuner: libre. Nous vous recommandons l’emport d’un pique-nique à commander la veille à l’hôtel
Dîner: libre. Possibilité au restaurant de l’hôtel même
Nuit: Hôtel Noi Borde Loa

JOUR 16: CALAMA / MANO DEL DESIERTO / TALTAL PAR LA ROUTE COTIERE

Descriptif: La route vers Taltal passe à proximité d’une multitude d’anciennes usines de salpêtre, dont la plupart sont désormais des villes fantômes. Après 216 km vous arrivez à proximité de la ville d’Antofagasta. Puis vous continuez vers le sud jusqu’à la bifurcation entre la Panaméricaine n°5 et la route côtière « B710 », vous pouvez rester sur la Panaméricaine sur 18 km pour découvrir la Mano del Desierto. Elle donne l’impression d’être la main d’un géant enterré sous terre lors d’une tempête de sable. Celle-ci est une sculpture réalisée par l’artiste chilien Mario Irarrázabal. Elle fut inaugurée le 28 mars 1992. Cette œuvre mesure 11 m de haut et est fabriquée à base de ciment. Mario Irarrázabal a réalisé d’autres œuvres similaires, notamment à Punta del Este « l’Homme émergeant à la vie ». Retour sur la « B710 » pour rejoindre la côte Pacifique pour vos derniers 56 kms. Vous arrivez en fin de journée à Taltal, dont vous pouvez profiter de sa jolie plage Cifuncho.
Distance: 216 km de route goudronnée plate et droite de Calama à Antofagasta, 234 km de route goudronnée plate et droite d’Antofagasta à Taltal via la route nouvellement goudronnée « B710 ». Ce parcours littoral sur le dernier tiers de l’étape fait économiser 73 kilomètres par rapport au trajet de la route n° 5, la Panaméricaine, qui ne présente aucun intérêt. Le détour « Mano del Desierto » représente 36 km aller-retour.
Déjeuner: libre. En auberge sur la route
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Las Brisas, à Taltal.
Nuit: Hôtel Mi Tampi

JOUR 17: TALTAL / PARC NATIONAL PAN DE AZÚCAR / CALETA PAN DE AZÚCAR / BAHÍA INGLESA

Descriptif: L’objectif de cette journée est de relier le parc national Pan de Azúcar que vous pouvez pénétrer par le nord, à hauteur du hameau Las Bombas. Avant la descente vers la caleta, vous pouvez effectuer une promenade pédestre sur la montagne dominant la mer. Une approche de 7 km en voiture vous amène au début de la Quebrada Quiscuda. Vous empruntez un sentier et arrivez, après 2,6 km de marche à un mirador d’où vous pouvez observer le panorama de Caleta et de l’île Pan de Azúcar. C’est aussi l’occasion d’observer des guanacos et renards chillas (ou renard gris) et surtout un très grand nombre d’espèces de plantes et de cactus endémiques. On dénombre plus de 20 espèces de cactus. A la caleta Pan de Azucar, il est possible d’effectuer une excursion nautique. Après une courte navigation vous longez les côtes de l’île du même nom, pour y observer une colonie de manchots de Humboldt, des loutres marines (chat de mer ou chungungo), des otaries à crinière (lion de mer), des Goéland gris, pétrels-plongeurs, pélicans, cormorans. En fin d’après-midi vous rejoignez enfin Bahia Inglesa, l’étape du jour.
Distance: 151 km de Taltal à la Caleta Pan de Azúcar en bifurquant vers la Caleta à hauteur de Las Bombas. 115 km / 1h40 de la Caleta Pan de Azúcar à Bahia Inglesa.
Déjeuner: libre. Possibilité en cahute à la caleta Pan de Azucar.
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant El Plateo ou encore le Coral, à Bahia Inglesa
Nuit : K Hotel Boutique

JOUR 18: BAHÍA INGLESA / PUERTO VIEJO / PLAYA LA VIRGEN / BAHÍA INGLESA

Descriptif: La journée peut être consacrée au repos ou bien à une promenade dans le tout nouveau parc paléontologique de Bahia Inglesa, site archéologique possédant une des concentrations de fossiles parmi les plus importantes au monde. On y trouve des fossiles de mollusques, requins, raie manta, poissons, manchots, pélicans, otaries, dauphins, baleines, tortues et même des crocodiles ! Nous vous suggérons de profiter de l’après-midi pour découvrir les plus belles plages chiliennes. Depuis Bahia Inglesa, un parcours côtier vous emmène le long des différentes baies : Bahia Inglesa, Chorrillos, Bahia Cisnes, Bahia Copiapó, Puerto Viejo, La Virgen (la plus belle plage du Chili, selon l’avis de beaucoup), Bahia Salado, Caleta Maldonado, Plage Esmeralda et la Caleta Barranquilla.
A 18h00, vous avez RDV à l’aéroport de Copiapo où une personne vous attend pour la restitution du véhicule de location. Vous y retrouvez aussi votre chauffeur-guide pour l’accompagnement de la fin de votre séjour. Ensembles vous partez vers Copiapo.
Distance: 45 km de Bahia Inglesa à Playa La Virgen. Et retour. Puis 22 km / 20 mn de Bahia Inglesa à l’aéroport de Copiapo. Enfin, 36 km / 30 mn de l’aéroport de Copiapo à l’hôtel Wara.
Déjeuner: libre. C’est à Puerto Viejo que vous trouverez votre bonheur quant aux produits de la mer
Dîner: libre. Possibilité au restaurant de l’hôtel
Nuit : Hotel Wara

JOUR 19: BAHIA INGLESA / MINE DE SAN JOSE / 4x4 DANS LES DUNES / COPIAPÓ

Descriptif: Votre chauffeur-guide passe vous chercher à l’hôtel pour partir en excursion hors-piste dans la mer de dunes. Ces dunes sont devenues célèbres car ce sont celles traversées par le rallye Dakar. 335 km² de sable recouvrent une zone depuis la côte Pacifique jusqu’à la Cordillère. Avec la dune Medanoso, la plus grande du pays, les dunes atteignent 550 mètres d’altitude au-dessus du niveau de la mer et furent partie intégrante du Camino del Inca ! Ce parcours en 4×4 a comme objectif la désormais célèbre mine de San José située à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de la ville de Copiapó. 33 mineurs restèrent bloqués durant 69 jours et furent tous sauvés. Après une courte visite du site et de son centre d’interprétation vous traversez à nouveau les dunes off-road qui marquent symboliquement la fin de votre périple au sein de l’immense désert d’Atacama. La journée se termine par un apéritif face au coucher de soleil depuis le sommet d’une dune. De retour sur la piste et après avoir regonflé les pneus avec le compresseur, vous faites route vers l’hôtel.
Déjeuner: inclus en pique-nique. Boissons non alcoolisées incluses
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant de l’hôtel.
Nuit : Hotel Wara

JOUR 20: COPIAPÓ / SANTIAGO

Descriptif le matin: Vous ne l’avez pas encore fait, mais il est temps de faire une pause après ce long parcours. L’hôtel Wara est le lieu parfait pour cela. Les nombreux petits salons et recoins plein de coussins, sa belle piscine, les jacuzzis et les masseuses sont tous là pour votre relaxation.
Descriptif l’après-midi: Après le déjeuner, un chauffeur de notre équipe vous accompagne à l’aéroport. Vous embarquez à destination de Santiago. A votre arrivé, après un vol d’environ 1h15, vous êtes accueillis par votre chauffeur. Celui-ci vous conduit à l’hôtel.
Distance: 36 km de l’hôtel à l’aéroport Desierto de Atacama. Puis 30 à 45 mn de route entre l’aéroport de Santiago et votre hôtel, selon la circulation.
Déjeuner: libre. Possibilité au restaurant de l’hôtel
Dîner: libre Nous vous suggérons le restaurant Peumayen situé dans le quartier de Bellavista
Nuit: Hôtel Cumbres Lastarria

JOUR 21: SANTIAGO / AEROPORT DE SANTIAGO DU CHILI / VOL INTERNATIONAL

Descriptif: Après votre petit déjeuner vous pouvez continuer votre visite libre de Santiago. À l’heure convenue, votre chauffeur se présente à votre hôtel pour vous conduire à l’aéroport de Santiago afin de prendre votre vol international
Distance: 30 à 45 mn de route entre votre hôtel et l’aéroport de Santiago, selon la circulation.
Déjeuner: libre.
Dîner et nuit: dans l’avion