De la Patagonie au Pacifique

 

De la Patagonie au Pacifique
4 5 1 1
Pause photo au bord du lac Villarrica

Bonjour Sophie,

Merci pour votre message. Nous sommes bien rentrés après un voyage sans histoire. Le vol de Santiago a longé tout le Chili vers le Nord (en raison de perturbations météo sur l’Argentine à ce que l’on nous a dit) ; ainsi, nous avons pu observer tout le désert d’Atacama de la meilleure façon (globalement, de haut et… de loin ! Impressionnant désert ! Beaucoup plus grand que je ne l’imaginais.

En rentrant à Genève, pour moi, et en Lituanie pour Nerija, nous avons renoué avec les tracas et obligations des retours à la maison ; de sorte que je n’ai pas trouvé jusqu’ici le temps : de vous écrire ; d’organiser les photos du voyage ; de terminer un petit compte rendu ; d’avancer les lectures concernant le Chili… Bien entendu !

En attendant de faire mieux (hypothétique wishful thinking) je vous adresse quelques lignes ci-dessous. Il faut dire que Nerija et moi faisons partie des gens sur-occupés… Et c’est, j’en profite pour le dire, une des raisons pour laquelle nous apprécions votre parfaite organisation qui nous évite pratiquement toutes les difficultés liées à la préparation du voyage et les pertes de temps, surtout celles liées à la recherche de bons hôtels.

Rio Fuy, Patagonie

Nous avons trouvé le programme et le circuit bien balancés. Le briefing initial que nous a fait Franck, très agréable et détaillé, avec quelques suggestions et astuces bien utiles. Les hôtels étaient tous très bien, à tous égards ; charmants par le cadre, la taille et le personnel. L’horaire a été suivi parce que les distances journalières étaient bien réalisables, malgré des travaux en cours très fréquents et conséquents (parfois sur des dizaines de km) sur les routes chiliennes. On travaille au Chili ! Le road book et les cartes géographiques étaient excellentes avec toutes les indications nécessaires, et pas trop, laissant la place à la découverte.

Le climat nous a posé quelques problèmes parce que nous sommes arrivés de l’hiver européen à Santiago par plein soleil et 32° C, puis les jours suivants, dans la région des lacs, nous avons essuyé passablement de la pluie… Nous nous sommes trouvés sous-équipés face à autant d’humidité, puis de basses températures lorsque nous sommes arrivés à Chiloé. C’est le Nord de la Patagonie il est vrai ! Nerija qui est du Nord baltique aurait souhaité plus de soleil. La météo échappe en partie à la prévision, mais à Huilo Huilo où il pleut plus de 7 mois par an, les chances d’éviter le temps le plus probable sont minimes ! Le climat chilien va du plus sec au plus humide, géographiquement on le sait, mais il est aussi passablement variable d’un moment à l’autre, et entre le jour et la nuit. Il faut y être préparé !

Le volcan Villarrica

Nous avons beaucoup aimé la nature (les arbres en particulier, nous avons vu de véritables cathédrales végétales !), les volcans (ceux qui n’était pas enfouis dans les nuages !), le Villarrica nous a particulièrement impressionné par sa parfaite symétrie et sa taille ; la place dont on dispose dans ce pays, avec des perspectives inconnues en Europe.

Durant une escapade à Punta Pinihuil (au Nord-Ouest de Chiloé) nous avons apprécié voir des familles de pingouins.

Il faut dire enfin quelques mots des habitants que nous avons côtoyés ou rencontrés. Nous avons été impressionnés par le calme et le silence que les gens affichent. Pas d’éclats méditerranéens (apparemment on sait ne pas se calquer sur le climat dans ce pays !). Tous ont répondus avec calme, gentillesse et générosité à nos questions. Les Chiliens que nous avons rencontrés nous ont épatés ! Les choses semblent bien marcher sur le plan économique dans ce pays (même très bien si on en juge au nombre de 4×4 et pick-ups que l’on rencontre !). Nous n’avons pratiquement pas vu de pauvreté, sauf sur les hauteurs de Valparaiso où nous nous sommes égarés. Nous aurions voulu disposer de plus de temps à Valparaiso, tant la ville nous a impressionnée ! Mais il fallait déjà rentrer !

Voilà ! En bref, et ceci en grande partie grâce à votre organisation sans défaut, nous avons passé des vacances chiliennes formidables. Nous y retournerons, parce qu’évidemment deux semaines, c’était peu pour ce grand et superbe pays.

Cordialement à vous et à toute l’équipe d’Argentina et Chile Excepcion,

Michel et Nerija