Le Lapis Lazuli, pierre nationale du Chili

Le Lapis Lazuli est une pierre semi-précieuse opaque. Elle est composée principalement de lazurite auquel elle doit sa couleur bleue oscillant entre l’azur et l’outremer. Sa valeur est intrinsèquement liée à sa composition. Plus la concentration en lazurite est importante et la présence de calcite (veines blanches) et de pyrite (filaments dorés) est faible, plus la pierre est pure et sa valeur élevée.

Son nom tire son origine du sanskrit « Raja varta », qui désigne « la portion du roi ». Après plusieurs traductions en langue perse puis en langue arabe, son nom officiel devient Lapis Lazuli, expression latine signifiant pierre bleue.

L’extraction des premières pierres de Lapis Lazuli remonte à plus de 7000 ans dans les régions du Proche et du Moyen-Orient. C’est en Afghanistan que l’on trouve les plus beaux cristaux.

Elle est ensuite introduite en Europe par Alexandre le Grand qui ramène de ses voyages des amulettes réalisées à partir ce minéral. Elle y est baptisée « ultramarine », en référence à sa provenance lointaine d’outremer.

Principalement utilisé à des fins décoratives (bijoux, bibelots, mosaïques), le Lapis Lazuli était considéré comme une pierre sacrée dans de nombreuses cultures. En particulier au Moyen-Orient, où on lui attribuait des vertus divines.

En Europe elle est surtout utilisée comme pigment naturel pour la peinture, donnant ainsi la couleur « bleu outremer » utilisée par de nombreux peintres à l’époque de la Renaissance. Ce pigment est d’ailleurs si prisé qu’il en devient plus cher que l’or, jusqu’à ce qu’il soit remplacé par un pigment synthétique moins couteux.

Il existe d’autres gisements de Lapis Lazuli dans le monde, notamment au Chili où elle a été désignée pierre nationale.

Son exploitation remonte à plus de 2000 ans. Les cultures précolombiennes, Chimu, Molles, Diaguitas, puis les Incas l’utilisaient pour orner leurs masques et autres artefacts.

Le principal gisement chilien, se trouve à Ovalle à 3600 m d’altitude dans la Cordillère. Il est répertorié en 1851, puis en 1894 il est officiellement enregistré comme propriété minière du Chili, en tant que société Flores de los Andes. L’exploitation commerciale ne commence cependant qu’en 1950. En 1989 la compagnie fait construire un accès de 60 km permettant le transport de machines vers la mine pour en maximiser l’exploitation. En raison de l’altitude et des conditions météorologiques extrêmes, le travail d’extraction n’a lieu que durant la période estivale.

Comme toute pierre précieuse on attribue au Lapis Lazuli des vertus de purification et de guérison. Elle apporterait équilibre, paix intérieure et confiance en soi. Mais elle permettrait également de réguler le système hormonal et de lutter contre les maladies respiratoires.