Croisière en Antarctique : Îles Malouines, Géorgie du Sud et Shetland du Sud.

À bord du bateau Plancius ou Ortelius.
Buenos Aires, Terre de Feu, Ushuaïa, canal Beagle, Mer d’Argentine, îles Malouines, île Géorgie du Sud, îles Shetland du Sud, péninsule Antarctique, passage de Drake.

Consultez-nous pour connaître les sorties francophones et les offres promotionnelles.

JOUR 1 : VOL INTERNATIONAL / BUENOS AIRES

Descriptif : l’un de nos chauffeurs vous attend à l’aéroport et vous conduit à votre hôtel. Vous pouvez ensuite profiter de cette journée pour réaliser une première découverte de la ville de Buenos Aires. Vous débutez par le mythique port de La Boca avec ses petites maisons colorées, puis par le quartier bohème de San Telmo. Vous déjeunez non loin, dans le quartier de Puerto Madero, ancien port de commerce totalement rénové. Vous poursuivez votre visite avec la Plaza de Mayo, où se trouve notamment la Casa Rosada, la « Maison rose », siège du gouvernement. Vous terminez votre journée par le quartier de la Recoleta, avec ses jardins, son célèbre cimetière et son musée des Beaux Arts. En fin de journée, vous rencontrez l’un de nos responsables opérations pour un briefing autour d’une carte.
Nuit : hôtel Be Hollywood.

JOUR 2 : BUENOS AIRES / USHUAIA - "Le bout du monde"

Descriptif : après votre petit-déjeuner, vous vous promenez dans les rues de Palermo, un quartier vivant et agréable. Vous vous laissez tenter par les nombreux restaurants installés dans le quartier, dont les fameuses parrillas. Un chauffeur passe vous prendre à votre hôtel en début d’après-midi et vous conduit à l’aéroport Jorge Newbery. Après un vol de 3 heures 40 environ, vous atterrissez à l’aéroport de Ushuaïa, où vous attend votre chauffeur fuégien pour vous conduire à l’hôtel.
Déjeuner et dîner : libres. Nombreux restaurants à Ushuaia où déguster des fruits de mer.
Nuit : hôtel Arkur.

JOUR 3 : USHUAIA / EMBARQUEMENT - "Au-delà du bout du monde"

Descriptif : après votre petit-déjeuner, vous partez découvrir Ushuaia. Vous profitez du paysage, entre la Cordillère et le canal Beagle, et du panorama de la ville depuis le port de plaisance. Vous poursuivez avec la visite incontournable du musée Maritime située à l’intérieur de l’ancien Bagne, avec notamment une exposition retraçant l’exploration de l’Antarctique. Dans l’après-midi, votre chauffeur passe vous prendre à l’hôtel, et vous prenez la direction du port et des quais.
Ushuaia est un déjà un mythe en soi, le nom de la ville ou un œil sur une carte suffisent à se sentir au bout du monde. Mais prendre un bateau à destination de l’océan Austral représente une marche supplémentaire sur l’échelle de l’aventure et de l’adrénaline… Vous partez à l’extrême Sud, au-delà du bout du monde. Le bateau lève l’ancre, vous quittez Ushuaia et vous sentez comme ces explorateurs du XVIe siècle en partance pour les terres vierges d’Amérique. Vous passez le phare des Éclaireurs, et poursuivez votre navigation sur le canal Beagle.
Celui-ci doit son nom au bateau anglais, le Beagle, qui vint participer à deux missions scientifiques en Patagonie. La seconde eut pour capitaine Fitz Roy et à son bord Darwin, dans son tour du monde qui allait former la base de ses travaux et le rendre célèbre. Cette partie du monde est définitivement liée aux mythes et légendes, aux histoires de marins et d’explorateurs. Les caps San Diego et San Vicente s’éloignent, vous êtes en haute mer, l’aventure commence. Pour cette première soirée, vous vous installez tranquillement dans votre cabine, puis gagnez le restaurant à bord.
Déjeuner : libre.
Dîner et nuit : Bateau Plancius.

JOUR 4 : EN MER / MER D'ARGENTINE - "Navigation australe"

Descriptif : vous entamez votre première journée en mer, sur el Mar Argentino, dans sa limite Sud. Cette mer qui s’étend du río de la Plata jusqu’au Sud de la Patagonie, est à la rencontre des courants chauds du Brésil et des courants polaires, favorisant la concentration d’une faune et d’une flore exceptionnelles tout le long de la côte patagonne. Vous découvrez tranquillement le bateau et l’équipage.
En fonction des dates de la croisière, vous naviguez sur le bateau Plancius ou sur le bateau Ortelius. Ils comptent tous avec les instruments de communication et de navigation les plus avancés pour évoluer en Antarctique, ainsi que de confortables cabines, d’un restaurant, d’un bar et de salles de détente. L’équipage est composé de spécialistes de la navigation antarctique, d’un chef d’expédition, de guides et de conférenciers, tous grands connaisseurs de la région, passionnés et passionnants. Ils vous font découvrir notamment l’histoire, la faune, la flore, la climatologie, la glaciologie de l’Antarctique et des îles que vous rencontrez. Indispensable pour mieux comprendre le continent blanc et sa région, qui n’ont pas encore livré tous leurs secrets.
Déjeuner, dîner et nuit : Bateau Plancius.

JOUR 5 : ÎLES MALOUINES - "Premières rencontres"

Descriptif : vous approchez de la première étape de votre périple, les îles Malouines. La côte semble de prime abord hostile, avec des falaises taillées à la serpe, mais offre également de nombreuses et larges plages de sable blanc. L’archipel est composé de 750 îlots et de 2 îles principales, pour une superficie totale de 12 173 km², avec la capitale, Port Stanley ou Puerto Argentino, à l’Est.
Outre les lions de mer, les éléphants de mer, ou les nombreux oiseaux comme les cormorans et les albatros, l’animal caractéristique des Malouines est le manchot. Vous débarquez pour évoluer dans des colonies de manchots royaux, que l’on ne rencontre normalement que dans les îles sub-antarctiques, de manchots papous, de gorfous sauteurs… Vous êtes déjà au plus près de la faune des mers australes.
Déjeuner, dîner et nuit : Bateau Plancius.

JOUR 6 : DÉCOUVERTE DE LA CULTURE MALOUINE

Descriptif : vous débarquez au Port Stanley, capitale des Malouines, et visitez son église, ainsi que son musée rempli d’histoire.
Situées à 480 km des côtes patagonnes, les Malouines ont toujours représenté un endroit connu des marins, et ce depuis le XVIe siècle où elles furent découvertes. Selon Bougainville, qui tenta de coloniser l’île au XVIIIe siècle, Amerigo Vespucci les décrivit pour la première fois en 1502. L’Archipel doit son nom aux marins de Saint-Malo, les malouins, qui la nommèrent ainsi. Dans l’actualité plus récente, elles sont connues pour avoir été l’objet d’un conflit entre l’Argentine et l’Angleterre en 1982. Les Islas Malvinas pour les uns, ou Falkland Islands pour les autres, représentent toujours aujourd’hui un objet de litige.
Déjeuner, dîner et nuit : Bateau Plancius.

JOURS 7 et 8 : EN MER / FRONT POLAIRE - "Dans les eaux antarctiques"

Descriptif : vous repartez pour deux jours de mer vers l’Est. Vous passez ensuite la convergence antarctique, également appelée zone frontale polaire antarctique, ou encore front polaire. Même si vous ne pénétrerez officiellement dans l’Océan Austral que quelques jours plus tard, le doute n’est alors plus permis, vous êtes bien dans les eaux antarctiques. Ce front polaire désigne une ligne de 32 à 48 km de large entourant le continent, sans équivalent dans l’hémisphère Nord.
C’est un point de rencontre entre les eaux froides provenant de l’Antarctique et les eaux chaudes des régions sub-antarctiques, avec une baisse de température conséquente. Elle sépare deux régions distinctes, avec chacune un écosystème et un climat distinct. C’est ainsi que les terres au sud de cette limite, comme les îles Shetland du Sud ou la Géorgie du Sud, ont un climat polaire, avec un territoire en grande partie recouvert par les glaces. Cette rencontre des eaux polaires avec les eaux plus chaudes du Nord explique aussi la biodiversité incroyable de toute la région, et vous pouvez compter sur l’équipage pour vous aider à repérer oiseaux et baleines tout au long de la croisière.
Déjeuner, dîner et nuit : Bateau Plancius.

JOURS 9 à 12 : GEORGIE DU SUD - "Territoires sauvages"

Descriptif : après 2 jours en mer, vous apercevez les côtes de la Géorgie du Sud. Vous êtes au beau milieu de l’océan Antarctique Sud, à quelques 1390 km des îles Malouines, là où peu de gens avant vous ont eu la chance d’aller. Vous observez la carte, pour réaliser votre latitude. L’île mesure 170 km de long pour 40 km de large, avec plus de la moitié de l’île recouverte de neige éternelle. Elle compte une centaine de glaciers, et des montagnes pouvant atteindre 2900 m d’altitude.
Vous profitez de ces 4 jours pour débarquer sur sa côte orientale et partir à la rencontre de la faune exceptionnelle de l’île. La visite commence par la baie d’Elsehul, où vous rencontrez les otaries de Kerguelen.
Direction la baie de la Baleine Noire, la plaine Salisbury, Godthul, la baie Saint Andrews, le Gold Harbour, la baie Cooper et le fjord Drygalski. De nombreux lieux qui vous permettent de découvrir toutes les espèces répertoriées, avec notamment des manchots royaux qui se reproduisent chaque année, et dont les colonies peuvent compter plusieurs centaines de milliers d’individus ! Vous observez également de nombreux oiseaux, parmi lesquels des albatros, des pétrels, des prions, des océanites. Enfin, l’île compte plusieurs dizaines de milliers de lions de mer et plusieurs millions d’otaries à fourrure. Un régal pour les photographes.
Enfin, vous croiserez peut-être lors de votre navigation des baleines, qui font partie de l’histoire de l’île. Cette dernière, découverte en 1675 par l’espagnol Antonio de la Roca, fut à partir du XXe siècle un important centre de chasse. Ainsi, dès 1904, une première station baleinière norvégienne fut installée à Grytviken.
Vous visitez ces stations abandonnées depuis les années 60, en imaginant la vie des pêcheurs sur cette île balayée par les cinquantièmes hurlants tout l’année…
Déjeuner, dîner et nuit : Bateau Plancius.

JOUR 13 : EN MER / OCÉAN AUSTRAL – « Sur les traces des explorateurs »

Descriptif : vous reprenez la mer, cette fois en direction du sud-ouest. Vous laissez plus au sud les îles Sandwich, archipel inhabité de 11 petites îles volcaniques, rattaché au territoire de la Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud.
Cette nouvelle journée en mer vous permet, grâce aux spécialistes présents, d’apprendre à connaître la vie animale et végétale de cette partie du globe. Mais aussi de rêver aux aventures humaines, celles qui ont conduit des marins à venir découvrir ces mers australes si inhospitalières. L’Antarctique, et la Géorgie du Sud particulièrement, seront ainsi à jamais associés au nom de Sir Ernest Stackleton.
Peu après la conquête du pôle Sud en 1912 par le norvégien Roald Amundsen, Ernest Shackleton lance en 1914 l’expédition Endurance. Celle-ci a pour but de réaliser une première, la traversée du continent Antarctique via le pôle. En janvier 1915, le bateau se retrouve emprisonné dans la glace, obligeant l’équipage à hiverner dans le bateau, puis un an plus tard à quitter le navire, qui finit par sombrer. S’ensuit alors une aventure humaine hors du commun. L’équipage dérive deux mois sur la glace. La banquise se fend, les obligeant à embarquer sur les canots de sauvetage. Après 5 jours en mer, ils débarquent sur l’île de l’Éléphant, épuisés. Cette île étant inhospitalière et éloigné des routes maritimes, Shackleton décide de rejoindre la Georgie du Sud, où il sait que les stations baleinières peuvent leur sauver la vie. À bord d’un canot de sauvetage de 7 m, lui et un équipage réduit dérivent pendant 15 jours dans des conditions très difficiles, au gré des courants et des vents. Ils parcourront 1800 km, avant d’atteindre enfin la Géorgie du Sud. Malheureusement sur la côte Sud, inhabitée. Leur dernier exploit tiendra en la traversée inédite des montagnes de l’île en 36 heures… Des secours seront envoyés, et les 28 hommes de l’Endurance, qui ont survécu pendant 22 mois à des températures pouvant atteindre les -45°C, sortiront tous vivants de l’expédition. Celle-ci restera comme la dernière des grandes aventures des mers australes. Sir Ernest Shackleton est aujourd’hui enterré à Grytviken.
Déjeuner, dîner et nuit : Bateau Plancius.

JOUR 14 : ÎLES ORCADES DU SUD

Descriptif : avant d’atteindre la péninsule antarctique, vous faites un arrêt sur les îles Orcades du Sud. Sous le 60e parallèle Sud, ces îles ont été découvertes par le britannique James Weddell, en 1821. Vous visitez la base scientifique installée sur une des îles, tout en admirant les icebergs qui vous entourent.
Déjeuner, dîner et nuit : Bateau Plancius.

JOUR 15 : EN MER - Océan Austral

Descriptif : vous reprenez la mer, direction la péninsule antarctique.
Cet archipel de 20 îles, situé à 120 km au nord de la péninsule Antarctique, fut découvert en 1819 par le capitaine William Smith. Il fut au XIXe et pendant la première moitié du XXe siècle une importante zone de chasse à la baleine et au phoque.
Depuis la seconde moitié du XXe siècle, l’Archipel, tout comme l’Antarctique, ont fait l’objet d’un traité qui protège son environnement, et la chasse à la baleine a été interdite. De la même manière, tout le territoire au sud du 60e parallèle a été déclaré Terra nullius (Territoire sans maître) depuis le traité de l’Antarctique en 1959, même si de nombreux pays revendiquent des parties de celui-ci. Aujourd’hui, des stations scientifiques d’une vingtaine de pays sont présentes.
Déjeuner, dîner et nuit : Bateau Plancius.

JOUR 16 à 18 : PÉNINSULE ANTARCTIQUE - "Le continent blanc"

Descriptif : vous apercevez les premiers icebergs, puis les sommets enneigés, la glace est partout… Tout est silence et pureté: vous êtes en Antarctique. Lors de ces 3 jours, vous vous approchez des glaciers du continent et des îles, et partez à la rencontre de la faune locale. Celle-ci est riche, l’animal roi de l’Antarctique est bien le manchot.
Le manchot Adélie vit essentiellement en dérivant sur les glaces. Le manchot empereur, seule espèce animale à pouvoir vivre sur le continent antarctique, compte des colonies importantes plus au sud de la péninsule Antarctique. Vous posez le pied sur la terre ferme, vous êtes en Antarctique…
Moment riche en émotions. Vous observez quelques manchots à jugulaire, et évoluez au milieu de colonies de manchots papous, qui cohabitent avec les phoques. Ces manchots mesurent de 50 à 80 cm, pour un poids pouvant aller de 4,5 à 8 kg. Ils se reproduisent en septembre, et en fonction de la saison de la croisière vous pouvez observer les petits à une étape différente de leur jeune vie, encore poussins ou prêt à se jeter à l’eau.
Déjeuner, dîner et nuit : Bateau Plancius.

JOURS 19 à 21 : EN MER / PASSAGE DE DRAKE - "Traversée mythique"

Descriptif : vous reprenez la mer, cette fois en direction du Nord. Vous avez les yeux encore éblouis par la beauté glacée de l’Antarctique et des îles des mers Australes. Vous entrez dans le passage de Drake, autre nom mythique des mers du Sud, que vous traversez de nouveau. Il doit son nom au corsaire anglais Francis Drake, qui fit un voyage autour du monde entre 1577 et 1580, en passant le Cap Horn à cet endroit.
Celui-ci comprend toute la zone maritime située entre l’extrémité de l’Amérique du Sud et l’Antarctique, soit une séparation de 650 km de large. Drake fut l’un des premiers, lorsqu’il contourna la Terre de Feu en 1578, à comprendre que la Terra Australis n’était pas reliée à cette dernière. James Cook, parti à la recherche de l’Antarctique, franchit le cercle polaire l’année suivante, et deux ans plus tard dépassait la latitude des 71° Sud. C’est lors de cette même expédition de 3 ans qu’il découvrit la Géorgie du Sud et les îles Sandwich du Sud, sans toutefois réussir à apercevoir le continent blanc, ce qui l’amena à déduire que celui-ci n’existait pas.
Il faudra attendre 1820 pour que la même année des marins russes, anglais et américains ne voient l’Antarctique. En 1839 la première expédition scientifique s’y installe, et en 1840 Dumont d’Urville plante le premier drapeau, français. Les découvertes maritimes se multiplient, puis le pôle est atteint en 1911, le continent est survolé pour la première fois en 1928, et traversé en 1957. La fin d’une épopée…
Déjeuner, dîner et nuit : Bateau Plancius.

JOUR 22 : DÉBARQUEMENT / USHUAIA - "Retour à terre"

Descriptif : après ces deux jours dans les mers ténébreuses du Drake, vous approchez des côtes du continent américain. Vous avez l’impression de revenir d’un monde à part, peut-être même d’avoir rêvé… Vous délaissez le Cap Horn à bâbord. Celui-ci nourrit mythes et légendes dans l’univers des marins du monde entier.
Surnommé cap dur ou cap des tempêtes, cet endroit est difficile à traverser, à tel point qu’il a acquis la réputation d’être un cimetière marin. Il doit son nom au navire hollandais Hoorn parti vérifier les dires de Drake, qui affirmait que la Terre de Feu était franchissable par le sud. Les bateaux de l’époque n’empruntaient que le détroit de Magellan, et le Cap Horn ne fut découvert qu’en 1616.
Du fait de conditions météo très difficiles, il fallut 200 ans pour que les navigateurs se rendent compte qu’il n’était pas le point le plus au Sud du monde, et ne découvrent l’Antarctique pourtant distante de seulement 650 km. Vous retrouvez le canal Beagle que vous avez quitté quelques 20 jours auparavant, vous vous sentez comme ces marins qui rentrent au port après de longues traversées. Quelques derniers milles et vous appareillez au port Ushuaia. Vous débarquez, retrouvez la civilisation et vous rendez compte que vous ne serez plus jamais tout à fait le même…
Déjeuner, dîner et nuit : hôtel Cantera Calafate.

JOUR 23 : USHUAIA / BUENOS AIRES - "Un dernier tango"

Descriptif : dans la matinée, un chauffeur vous reconduit à l’aéroport d’Ushuaia d’où vous embarquez pour Buenos Aires. Après un vol de 3 heures 40, vous atterrissez à l’aéroport Jorge Newbery, où un nouveau chauffeur vient vous chercher pour vous conduire à votre hôtel. Vous retrouvez l’ambiance urbaine de Buenos Aires, après ces jours intenses. Nous vous proposons, pour conclure ce voyage, un spectacle de tango dans l’un des meilleurs cabarets de Buenos Aires. Avec le tango, l’Argentine vous livre une nouvelle facette d’elle-même et n’en finit pas de vous surprendre…
Déjeuner : libre.
Dîner et soirée : Cabaret Rojo Tango, boissons et vin inclus.
Nuit : hôtel Legado Mítico.

JOUR 24 : BUENOS AIRES / VOL INTERNATIONAL

Descriptif : jusqu’au départ pour l’aéroport, vous pourrez librement faire une dernière visite de Buenos Aires ou du shopping, par exemple de cuir ou d’objets gauchos. Une dernière balade vous emmènera sur la fameuse Avenida 9 de Julio, l’avenue dénommée localement la plus large du monde, avec son obélisque de 65 m de haut construit en hommage à Carlos Gardel. Un chauffeur vient vous chercher à votre hôtel pour vous conduire à l’aéroport international d’Ezeiza.
Option : survol de Buenos Aires en hélicoptère privé. Décollez pour une vue panoramique inoubliable de Buenos Aires à 200 mètres d’altitude. Tours de 30 à 45 minutes, circuit d’environ 100 km.
Déjeuner :
libre.
Dîner et nuit :
dans l’avion.