Circuit Bolivie et Chili : San Pedro de Atacama, parc Lauca, Salar de Uyuni – 7

Autotour Chili Atacama, Autotour Bolivie Lípez, Santiago, désert d’Atacama, vallée de La Lune, laguna Miscanti, geyser du Tatio, vallée de La Mort, laguna Verde, laguna Colorada, salar de Uyuni, Ollagüe, Calama, Arica, lac Chungará, salar de Surire, Colchane, Iquique, Valparaíso.

JOUR 1 : VOL INTERNATIONAL / ARRIVÉE À SANTIAGO

Descriptif: Un chauffeur privé vous accueille à l’aéroport Arturo Merino Benítez de Santiago du Chili et vous conduit à votre hôtel. A l’heure convenue, briefing à votre hôtel autour d’une carte avec l’un de nos responsables opérations.
Que faire? Vous êtes libre d’entamer une découverte en voiture et à pied des lieux les plus intéressants de la capitale chilienne: Centre historique et civique, place d’Armes, cathédrale Métropolitaine, palais de la Real Audiencia, Casa Colorada, basilique de la Merced, Palais de la Moneda actuel siège du gouvernement, église San Francisco, théâtre et bibliothèque municipale. Nous vous proposons de monter successivement sur le Cerro Santa Lucía, colline de 629 mètres qui surplombe le quartier historique, puis sur le Cerro San Cristóbal. Avec ses 880 mètres (320 m plus haut que la place d’Armes) et son parc de 712 hectares, le Cerro San Cristóbal offre une splendide vue sur la ville et la cordillère des Andes.
Durée: 30 à 45 min de route entre l’aéroport et votre hôtel, selon la circulation.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Como Agua para Chocolate, entre Plaza Italia et Bella Vista.
Dîner: libre. Nous vous Recommandons le restaurant Liguria (quartier de Providencia).
Nuit: Hôtel Boutique Lastarria.

JOUR 2 : SANTIAGO DU CHILI / CALAMA / SAN PEDRO DE ATACAMA / VALLEE DE LA MORT

Descriptif: A l’heure convenue, votre chauffeur passe à l’hôtel pour vous conduire à l’aéroport de Santiago. Après 2 heures de vol environ une personne vous accueille à l’aéroport de Calama pour vous livrer votre véhicule. Après avoir effectué les formalités administratives, vous êtes libres de rejoindre San Pedro de Atacama et votre hôtel.
Que faire? Vous pouvez profiter de l’après-midi pour visiter San Pedro de Atacama. Le développement de la « Capitale » du désert d’Atacama a conservé les patios intérieurs d’influence espagnole et les maisons en adobe. La rue principale Caracoles doit son nom au fait qu’elle était le lieu de passage obligé des mineurs pour se rendre à la mine d’argent Caracoles à la fin du XXe siècle.
La place du village est occupée par une belle église déclarée monument national en 1951. Face à la place se trouve la plus ancienne construction du village, la casa Incaica (1540) où Pedro de Valdivia aurait séjourné. En coin de la place, le musée archéologique, doit son nom au prêtre jésuite ethnologue et archéologue Gustavo le Paige de Walque qui arrive au Chili en 1953, étudie la culture Atacamena et récolte au fil du temps une grande quantité d’objets de cette culture. Il fut enterré à San Pedro de Atacama en 1980, parmi ce peuple auquel il s’était pleinement identifié. Ce soir-là, si le cœur vous en dit, montez au mirador de la vallée de la Mort. Celui-ci nécessite une marche de 30 mn aller-retour.
Distances et durée: 30 à 45 mn entre le centre de Santiago et l’aéroport Arturo Merino Benitez. 100 km de route goudronnée, soit 1h15 entre Calama et San Pedro de Atacama. 3 km depuis San Pedro pour atteindre le début de la piste menant au mirador de la Vallée de La Mort.
Déjeuner: libre. Brasserie à l’aéroport
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Casa de Piedra, à San Pedro de Atacama
Nuit: Hôtel Altiplánico Atacama.

JOUR 3 : TOCONAO / QUEBRADA DE JEREZ / LAGUNA CHAXA / LAGUNA CEJAR / SAN PEDRO

Que faire? Nous vous suggérons une première journée d’excursion en moyenne altitude pour vous permettre un acclimatement progressif. Vous démarrez en direction de Toconao, situé 2.475 m, beau point de vue sur l’ensemble du Salar d’Atacama, oasis et village construit en pierre blanche volcanique, la liparite. C’est aussi un bon endroit pour y rencontrer des lamas avec en fond de tableau le volcan Licancabur. À proximité vous faites une petite marche dans la faille de Jerez, dont la végétation contraste avec l’aridité du désert. Vous y apercevez de nombreux oiseaux, mais aussi des hiéroglyphes datant de la préhistoire.
Vous redescendez au Salar jusqu’à la lagune Chaxa (2.300 m) où vous pouvez apercevoir 3 sortes de flamants roses, avec plus d’affluence entre décembre et mars, mais aussi le pluvier, le bécasseau de Baird et la mouette des Andes. Après un déjeuner à San Pedro, détente à votre hôtel. En milieu d’après-midi, vous vous dirigez vers les lagunes de Cejar où vous pourrez vous baigner dans les eaux salées (40% de concentration de sel). Juste à côté se trouve une deuxième lagune aux bordures en formation de sel dur, lieu paradisiaque en attendant la lumière du coucher de soleil sur les volcans Licancabur et Lascar. Située non loin de là, la lagune Tebinquiche est une belle alternative.
Distances: 38 km de route goudronnée jusqu’à Toconao, puis 22 de piste jusqu’à Chaxa. Cejar est à 28 km de San Pedro dont 12 km sur une piste en sable. La lagune Tebinquiche est à 10 km au-delà des lagunes Cejar.
Déjeuner: libre. Nous vous conseillons le bar Solinti, à San Pedro de Atacama.
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Adobe, à San Pedro de Atacama.
Nuit: Hôtel Altiplánico Atacama.

JOUR 4 : VALLÉE DE LA LUNE / RUINES DE QUITOR / VALLÉE DE CATARPE / SAN PEDRO

Que faire? Si possible de bonne heure afin de profiter des belles lumières du matin, départ vers la Cordillière de Sel. Avant votre entrée dans la zone protégée, petite marche dans la faille de Kari où l’on peut écouter les craquements du sel. Vous apercevez dans la vallée de La Lune toutes sortes de formations géologiques, dont certaines font penser à une queue de crocodile. La Duna Mayor, grande dune de sable gris, est l’occasion de monter en trente minutes jusqu’à un promontoire rocheux pour jouir d’une vue à 360º sur la vallée de la Lune, le salar d’Atacama et les volcans.
La piste vous emmène ensuite successivement dans l’amphithéâtre, les 3 Marias et la Mine de Sel. Après le déjeuner et un moment de détente, vous repartez en excursion, longez le rió San Pedro jusqu’au Pukara de Quitor. Cette ancienne forteresse pré-incaïque fut élevée à flanc de colline, afin de la préserver des nombreuses attaques dont souffrait l’oasis. Défendue par 1.000 indiens Yanaconas, elle fut prise d’assaut en 1540 par Pedro de Valdivia et ses 30 soldats espagnols.
Nous vous recommandons de monter jusqu’au mirador de Quitor (en haut de la colline faisant face aux ruines) pour apprécier l’incomparable vue sur la vallée de la Mort, la vallée de Catarpe et sur la zone agricole de la communauté de Quitor. Pour finir la journée en beauté, vous partez en exploration dans la vallée de Catarpe. Après une petite incursion à pied dans la gorge du Diable, vous faites une deuxième promenade au-dessus de l’ancien tunnel. Depuis l’un des promontoires de cette longue crête vous admirez le soleil couchant sur la Cordillère de Sel et tous les volcans de la région. Le spectacle est inoubliable lorsque tout se teinte d’orange et de rouge aux derniers rayons du soleil couchant.
Distances: 12 Km de San Pedro à la Vallée de la Lune. 3 km de San Pedro à la Pucara de Quitor. 15 km aller-retour en voiture pour l’excursion.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons le café Tierra, à San Pedro de Atacama.
Dîner: libre. Nous vous conseillons le restaurant La Estaka, à San Pedro de Atacama.
Nuit: Hôtel Altiplánico Atacama.

JOUR 5 : LAGUNES DE CAPUR, TUYAJTO, MISCANTI ET MIÑIQUES / SOCAIRE / SAN PEDRO

Que faire? L’excursion de cette journée se passe davantage en haute altitude avec comme objectif 4 lagunes aux couleurs et aux paysages distincts. Nous vous vous proposons d’aller voir en premier lieu les plus éloignées, les lagunes Capur et Tuyajto aux couleurs minérales inouïes (4.050 m). La clarté de l’atmosphère, les couleurs surréelles du Salar de Talar et des pentes volcaniques environnantes ne cessent de vous étonner.
En rebroussant chemin, un petit détour est nécessaire pour se rendre aux lagunes Miscanti et Miñiques (4.200 m), entourées de deux volcans du même nom. La palette des couleurs y est saisissante, entre l’azur intense du ciel, l’herbe jaune, les roches rouges et noires, la neige des volcans et les lagunes qui, par l’effet du vent, passent du blanc au turquoise (en général en fin de matinée). Pause au village de Socaire (3.218 m), connu pour ses irrigations en terrasses et sa petite église au clocher en pierre de taille. Durant cette journée, vous aurez certainement l’occasion de pouvoir observer des vigognes, viscaches ou encore des nandous.
Option Tour astronomique: après le coucher du soleil, participation au Tour astronomique à 6 km de San Pedro. Il s’agit d’une conférence avec observation des étoiles à l’aide de télescopes, de 21h à 23h d’octobre à mars et de 19h à 22h d’avril à septembre. Réservation non incluse dans notre prestation. Pensez à réserver dès votre jour d’arrivée à San Pedro de Atacama.
Distances: 154 km de San Pedro à Tuyajto. Les 80 premiers km jusqu’à Socaire sont goudronnés. Le reste est en piste. Miscanti et Miñiques se trouvent sur le chemin du retour 25 km avant Socaire.
Déjeuner: libre. Possibilité au restaurant de cuisine régionale à Socaire.
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant La Kunna, à San Pedro de Atacama.
Nuit: Hôtel Altiplánico Atacama.

JOUR 6 : GEYSERS DU TATIO / THERMES DE PURITAMA

Que faire? Après le petit-déjeuner, vous vous échappez de l’hôtel pour partir en exploration aux geysers du Tatio (4.321 m). Nous vous proposons pour cela d’emprunter la piste du village de Machuca pour l’aller (bifurcation à Guatin) et celle qui longe la frontière et les volcans boliviens pour le retour. Dans la cuvette du Tatio, nous vous recommandons de passer un bon moment à pied à la découverte des différents geysers et ruisseaux aux flamboyantes palettes de couleurs. Attention aux geysers dont la température atteint 85 degrés Celsius. Peu après Guatin et avant San Pedro, vous faites un stop aux thermes de Puritama pour y prendre un bain dans ses sources chaudes.
Descriptif: À l’heure convenue, une personne se présente à votre hôtel pour la restitution de votre véhicule. Votre guide pour les prochains jours en Bolivie se présente ensuite pour une petite réunion autour d’une carte.
Commentaire: Réservation d’un bassin à Puritama non incluse dans notre prestation. Pensez à réserver dès votre jour d’arrivée à San Pedro de Atacama…. Et à emporter maillot et serviette de bain.
Alternative: Partir très tôt le matin et arriver avant le levé de soleil au Tatio. Les geysers sont plus actifs à ce moment là en raison du changement subit de température.
Distance: 95 km entre San Pedro et El Tatio. Le chemin du retour a quelques kilomètres de plus.
Déjeuner: libre. Nous vous conseillons l’emport d’un pique-nique, à commander à votre hôtel la veille
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Tierra Todo Naturale, à San Pedro de Atacama.
Nuit: Hôtel Altiplánico Atacama.

JOUR 7 : LAGUNA VERDE / DÉSERT DE DALÍ / GEISERES SOL / LAGUNAS COLORADA & HEDIONDA

Descriptif: Départ de bonne heure avec votre guide en véhicule privé. Une longue montée de 35 km vous fait prendre 2.080 m d’altitude, soit jusqu’au poste frontière d’Hito Cajón, point d’entrée de la région du Lípez. Après le passage du col, les formalités de la douane bolivienne et le changement de véhicule descente douce vers les lagunes toutes proches. Bientôt les couleurs étonnantes du paysage vous font oublier les ornières: roches rouges et noires avec des zones jaunes de soufre.
Vous longez la Laguna Blanca et découvrez subitement la Laguna Verde au détour d’un repli de terrain: étendues bleu-vert au pied des volcans Juriques et Licancabur (5.916 m alt.). Vous serez peut-être témoin d’un phénomène curieux : le vent se lève et la laguna Verde prend alors une teinte vert émeraude spectaculaire. Libre à vous de parcourir à pied les berges et de profiter de la palette de peintures.
Vous enchaînez ensuite la découverte de toute une série de spectacles naturels, le Désert de Dalí, la Laguna Chalviri et ses eaux thermales de Polques, enfin les geysers de Sol de Mañana (4.870 m), avant d’arriver à la Laguna Colorada à 4.278 m. Algues et planctons activés par la radiation solaire de l’après-midi donnent aux eaux de la lagune une belle couleur rose. A cela s’ajoute le rose de 30 000 flamants répartis en 3 espèces (plus grande fréquentation entre septembre et mars).
Une péninsule surélevée permet d’avoir un beau panorama sur l’ensemble de la lagune. Votre route se poursuit par la traversée du Désert de Siloli avec en particulier l’Arbol de Piedra, curieux champignon de pierre d’une dizaine de mètres de hauteur. Celui-ci précède la route de las Joyas (joyaux) symbolisées par les Lagunas Ramaditas, Honda, Ch’arkota et Hedionda. La Laguna Cañapa, sera pour le lendemain matin.
Durée et Distances: 47km de goudron / 1h de San Pedro au Hito Cajón. 110 km / 4h du Hito Cajón à la Laguna Colorada, enfin à nouveau 110 km / 4h pour atteindre la Laguna Hedionda au bord de laquelle se trouve l’hôtel
Déjeuner: Pique-nique emporté par votre guide. Boissons non alcoolisées incluses.
Dîner et nuit: Hôtel Los Flamencos. Hôtel situé à 4.109 m. La Laguna Hedionda apporte de l’humidité ce qui constitue un facteur atténuant l’effet de l’altitude.

JOUR 8 : DÉSERT DE SILOLI / SALAR DE CHIGUANA / SAN JUAN DE ROSARIO / COQUESA

Descriptif: La lumière du matin est idéale pour votre première excursion de la journée sur les rives de la Laguna Cañapa. Vous y retrouvez bon nombre de flamants andins, flamants du Chili et les plus nombreux, les flamants de James. Juste avant le Salar Chinguana vous profitez d’un majestueux point de vue sur les volcans Tomasamil (5.890 m.) et Ollagüe (5.869 m), ce dernier en bordure de frontière chilienne est encore actif. Nous vous suggérons de profiter d’une pause à San Juan de Rosario pour visiter un petit musée archéologique, ainsi que la Nécropolis, espace funéraire pré-hispanique (XII-XV siècle) composé de 45 tombes dont la moitié expose les restes d’antiques pratiques mortuaires.
Un détour par San Pedro de Quemez est l’occasion de visiter le Pueblo Quemado, petit village brûlé par les troupes chiliennes durant la Guerre du Pacifique en 1879. C’est aussi une des portes d’entrée du Salar d’Uyuni et l’opportunité d’un arrêt étonnant aux Cuevas de Galaxias. La première cave révèle des formations stalactites en forme d’algues fossilisées, la deuxième cave dévoile des Chullpas, vestiges funéraires Inca sans doute utilisés par les Incas dans leur conquête sur les Aymaras. Vous traversez enfin du sud vers le nord le tant attendu Salar de Uyuni pour arriver au pied du Volcan de Tunupa (5.432 m). Après l’installation vos guides vous proposent de profiter des lumières du soir pour une ballade sur le Salar et ainsi observer la palette des couleurs des hauteurs du volcan Tunupa.
Durée et distances: 110 km / 4h de Laguna Hedionda à San Juan de Rosario. 166 km / 4h en incluant les visites depuis San Juan de Rosario à Coquesa.
Déjeuner: Pique-nique emporté par votre guide. Boissons non alcoolisées incluses.
Dîner et nuit: Hôtel Tambo Coquesa. Hôtel situé Coquesa à 3.661 m.

JOUR 9 : COQUESA / SALAR DE UYUNI / ÎLE DE INCAHUASI / COLCHANI

Descriptif: La matinée peut être occupée à diverses excursions autour de Coquesa. Vous pouvez visiter le musée de Chantani, composé de sculptures en pierres. Vous y découvrez aussi des restes fossiles dont ceux d’une baleine. La petite forteresse du village Ayque vaut un arrêt. Au-dessus du village de Coquesa, un petit canyon enferme les momies d’une famille de 6 ou 7 personnes Chipayas.
Les pentes du volcan Tunupa peuvent également être l’occasion d’une randonnée à pied. Le fait de s’élever amplifie chaque fois plus la vue sur le Salar de Uyuni. Elle est spectaculaire, en particulier avec l’orientation des lumières du matin. Après le déjeuner, cap sur l’île del Pescado ou encore appelée Incahuasi (3.761 m). Cette île volcanique de 25 hectares parsemée de cactus se prête à une somptueuse promenade à pied de 45 mn sur un sentier aménagé.
Il ne vous reste qu’une grande ligne droite pour atteindre le village de Colchani. Juste avant d’arriver, vous pouvez faire un arrêt à un ancien hôtel construit en sel, désormais désaffecté. La vue sur le Salar depuis le salon-terrasse de votre chambre est un moment de relaxation privilégié… c’est aussi l’heure de l’apéritif.
Distances: 40 km / 1h de Coquesa à l’île Incahuasi, puis 64 km / 1h30 jusqu’à Colchani.
Déjeuner: Restaurant de l’hôtel à Coquesa. Boissons non alcoolisées incluses.
Dîner et nuit: Hôtel Luna Salada. Hôtel situé en bordure du Salar à 5km de Colchani à 3.771m.

JOUR 10 : UYUNI / SAN CRISTÓBAL / ALOTA / OLLAGÜE / CHIU CHIU / CALAMA

Descriptif: Votre itinéraire vers le Chili passe tout d’abord par le village d’Uyuni où vous pouvez marquer un arrêt pour visiter le marché du matin, mais aussi le cimetière des trains. L’intérêt de l’étape qui suit est San Cristóbal, village minier. En réalité, le village entier a été déplacé en 1999, à 17 km du gisement lui-même, ceci pour permettre à la société Apex Silver de reprendre l’extraction d’argent, de plomb et de zinc. L’église du XVIIe, classée à l’Unesco est une des plus ancienne de Bolivie, a été remontée pierre par pierre ce qui a permis de mettre à jour de belles fresques jusqu’alors recouvertes de chaux blanche.
Après avoir traversé Alota, village d’adobe aux toits de chaume, vous effectuez les formalités de frontière à Ollaguë. Vous longez pendant un bon moment les rails reliant Potosi, ville minière fondée au XVIe siècle non loin de Sucre, au port d’Antofagasta au bord de l’océan pacifique. Votre route passe par le village de Chiu Chiu à 2.515 m d’altitude. Celui-ci offre l’atmosphère d’un authentique village atacaménien. Construite en 1675, l’église San Francisco est classé monument national. Les murs d’adobe ont plus de 1,20 m d’épaisseur et la charpente du toit est en bois de cactus. Il n’y a pas un seul clou dans toute la construction. Selon l’heure et l’envie, il est possible d’effectuer un détour par la Pukara de Lasana, forteresse pré-colombienne du 2ème siècle particulièrement bien conservée.
Durée et distance: 22 km de Colchani à Uyuni. 220 km d’Uyuni à Ollagüe. Puis 200 km pour rejoindre Calama.
Déjeuner: Pique-nique emporté par votre guide. Boissons non alcoolisées incluses.
Dîner: libre. Votre hôtel dispose d’un restaurant. Nous vous conseillons aussi le Delight situé à Calama, centre.
Nuit: Park Hotel Calama.

JOUR 11 : CALAMA / SALAR DE LLAMARA / PINTADOS / MATILLA ET PICA / LA HUAYCA

Descriptif: A l’heure convenue, un chauffeur privé passe à l’hôtel pour vous conduire à l’aéroport El Loa de Calama où une personne vous attend pour vous livrer votre nouveau véhicule. Après avoir effectué les formalités administratives, vous êtes libres d’entamer votre route vers le l’extrême nord du Chili.
Que faire ? 593 km vous séparent de la ville chilienne frontalière d’Arica. Votre voyage va cependant se faire en plusieurs détours pour profiter des richesses culturelles et naturelles du Grand Nord chilien. Vous empruntez la célèbre route N°5, la Panamericana. La première curiosité de la journée peut être un détour pour aller voir la lagune du Salar de Llamara où l’on peut admirer d’étranges formes de cristaux de couleur blanches. Il s’agit de stromatolites (ou thrombolites): fossiles non vivants (seules les bactéries qui le construisent le sont) dans une eau saturée en sels minéraux.
Plus au Nord vous traversez la Réserve nationale Pampa del Tamagural. Là aussi un petit détour vous permet d’admirer les Pintados, environ 400 géoglyphes répartis le long de l’ancienne piste des caravanes. Après avoir traversé la Panamericana, vous poursuivez vers les oasis de Matilla et Pica. Vous trouvez à Pica la fraîcheur des eaux d’une grande piscine naturelle au creux de rochers (ouverture de 8h à 21h) et des jus de fruit pressés pour vous. Nous vous recommandons de goûter aussi aux alfajores au miel de fruits. L’essor du salpêtre à partir de la moitié du XIXe siècle transforma l’oasis. La vigne fut abandonnée au profit de plantations d’agrumes, manguiers et goyaviers.
À Matilla, outre la très belle vue sur la Pampa del Tamarugal, vous y découvrez une belle église construite sur les ruines de celles détruites en 1887. Vous poursuivez votre chemin pour vous terminer près du village de La Huayca où un camp de toile vous attend, sous les étoiles, en bordure du salar de Tamarugal.
Distance: Le Park hotel se situe à 5 km de l’aéroport El Loa. 275 km de Calama à Pica, puis 36 pour le lodge El Huarango situé entre la Tirana et La Huayca. Il s’agit d’un campement au milieu d’un petit bois de tamarugos, situé en plein salar de PintadosSalar de Llamara. 8 km de détour pour Los Pintados. Le site des stromatolithes se situe à mi-chemin entre le contrôle douanier de Quillagua et l’ancienne usine de salitre Victoria.
Déjeuner: libre. Nous vous suggérons un des petits restaurants à Pica.
Dîner et nuit: Eco Lodge El Huarango (995 m). Boissons non alcoolisées incluses.

JOUR 12 : LA HUAYCA / LA TIRANA / SANTA LAURA, HUMBERSTONE / GÉANT D'ATACAMA / ARICA

Que faire ? Arrêt au village de La Tirana où sa belle église accueille les fêtes de la Vierge du 12 au 18 juillet, mélange de rites folkloriques, andins et catholiques. Nous vous suggérons un petit détour pour visiter les anciennes usines de salpêtre (nitrate de potassium ou « salitre », en espagnol) de Santa Laura et Humberstone toute deux classée au patrimoine de l’Unesco. Votre route vers Arica passe au pied du Géant d’Atacama – géoglyphe de 86 m de hauteur – puis traverse 4 immenses gorges, qu’il vous faut descendre et remonter, mais vous laisse aussi profiter de points de vue sur l’immensité du panorama andin. Le contraste entre les zones cultivées des fonds de vallées et les alentours désertiques sont saisissants.
Distance: 299 km de La Huayca à Arica. 8 km de détour pour la visite des usines Santa Laura et Humberstone
Déjeuner: libre. Auberge sur la route.
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Kiru en centre ville ou, si vous voulez déguster des poissons et fruits de mer, choisissez le Maracuya situé en bord de mer.
Nuit: Hôtel Panamericana Arica

JOUR 13 : ARICA / POCONCHILE / SOCORAMA / ZAPAHUIRA / PUTRE

Que faire ? Vous passez quelques heures à visiter la ville d’Arica. L’intérêt principal se situe autour de l’ancienne gare de la ligne ferroviaire, les bureaux de la douane et la cathédrale de San Marcos, tous deux construits par les ateliers Eiffel à la fin du XIXe siècle. Vous pouvez monter sur le Morro, rocher qui surplombe et domine toute la cité.
Vous faites ensuite route vers les Andes avec comme objectif une ascension progressive, des arrêts et promenades pour vous acclimater à l’altitude. Vous empruntez la vallée agricole d’Azapa où l’on peut observer sur le flan des collines des pétroglyphes d’influence incaïque et préincaïque, ces derniers de la période Tiwanaku. Après un arrêt au musée archéologique San Miguel de Aza, vous rejoignez la vallée de Lluta via le village de Poconchile (541 m) dont la petite église, construite en adobe, est l’une des plus vieilles du pays. Vous apercevez les rails de l’ancienne liaison Arica/La Paz en Bolivie.
Un peu plus en altitude apparaissent les premiers cactus candélabres dont certains peuvent atteindre 4 m de hauteur et qui vivent de 80 à 120 ans. Toujours plus haut, les ruines du Pukara de Copaquilla (3.093 m), une ancienne forteresse du XIIe siècle, située sur un pignon rocheux. Pour vous acclimater à l’altitude, nous vous proposons un petit détour par le village aux toits d’adobe de Socorama (3.093 m). On y cultive l’origan en terrasses.
Vous arrivez à Putre (3.561 m), entrée de la réserve de biosphère Parc national Lauca (UNESCO), votre base pour les 2 prochaines nuits. Des portiques en pierres taillées rappellent l’importance qu’eut ce village pour les espagnols durant l’apogée de la mine d’argent de Potosí en Bolivie.
Distance: 143 km, soit 110 km d’Arica à Zapahuira, puis 43 km jusqu’à Putre avec le détour par Socorama.
Déjeuner: libre. Nous vous recommandons le restaurant du croisement de Zapahuira (3.364 m).
Dîner: libre. Nous vous suggérons le restaurant Kuchumarka, voisin de votre hôtel.
Nuit: Hôtel Terrace Lodge.

JOUR 14 : PARC NATIONAL LAUCA / LAC CHUNGURA / PARINACOTA / PUTRE

Que faire ? Départ en excursion dans le Parc national Lauca. Nous vous recommandons une promenade à pied au secteur de Las Cuevas pour vous acclimater. Après un passage devant le bureau de police (4.572 m), puis au paso de Chungara – point le plus élevé de la route, 4.665m – nous vous suggérons d’aller au plus loin, c’est-à-dire jusqu’au poste frontière de Tambo Quemado, pour revenir ensuite sur vos pas en profitant des paysages avec le soleil dans le dos.
De nombreux arrêts et petites balades vous permettent de découvrir la flore et la faune de l’Altiplano andin, d’admirer non seulement le lac Chungará de couleur vert émeraude, ses rives blanchies par le sel, les verts et rouges des bofedales où vivent 130 espèces d’oiseaux, mais aussi les hauts sommets l’entourant, les volcans Parinacota et Pomerape (Nevados de Payachata – « deux frères » en langue aymará), le volcan actif de Guallatire dont on aperçoit les fumerolles.
Avec de la chance vous observez les 3 sortes de flamants: le flamant des Andes, le flamant du Chili et le flamant de James. Les environs du village de Parinacota (église du XVIIe siècle) et des lagunes de Cotacotani permettent d’observer une nombreuse faune dans un paysage surréel aux couleurs intenses: lamas, alpagas, vigognes et guanacos, vizcachas (chinchilla), renards, perdrix de l’altiplano, mouette des Andes, cormoran à aigrettes (yeco), foulque géante, canard à queue pointue, ouette des Andes, canards d’eau douce, sarcelles mouchetées de la Puna, et bien d’autres encore. La journée peut se terminer par un bain aux thermes de Jurasi à 10 km de Putre: deux piscines en plein air, avec des températures de 50º à 53ºC.
Distance: compter 130 km aller-retour, sans le détour par les thermes de Jurasi.
Déjeuner: pique-nique emporté par votre guide, boissons non alcoolisées incluses.
Dîner: libre. Nous vous suggérons à nouveau le Kuchumarka.
Nuit: Hôtel Terrace Lodge.

JOUR 15 : LAS VICUÑAS / GUALLATIRE / SALAR DE SURIRE / PARC ISLUGA / COLCHANE

Que faire ? Votre voyage se poursuit en traversant successivement la Réserve nationale Las Vicuñas puis le Parc national Volcan Isluga. En remontant depuis Putre, vous bifurquez sur la piste A21 peu après Las Cuevas. Vous traversez le village de Guallatire (4.276 m) au pied du volcan du même nom. Une jolie petite église du XVIIe siècle retrouve ses fidèles lors de la Saint-Jean, en juin, et de l’Immaculée Conception, en décembre.
Vous atteignez le salar de Surire (4.245 m) du nom de la petite autruche nandu, ou suri en langue aymará. Les paysages d’étendues salées, de lacs dominés par les volcans ne laissent pas insensibles les photographes ! C’est un véritable sanctuaire pour les oiseaux comme l’avocette des Andes, l’ibis Punas, l’oie des Andes, le canard à crêtes…
Bains possibles aux thermes de Polloquere qui se trouvent à la périphérie Sud-Est du Salar de Surire, grande piscine d’eau chaude dont la température varie de 40 à 66° selon les endroits. Vous traversez ensuite le Parc national du Volcan Isluga. En chemin, vous traversez des cultures de quinoa, une céréale typique des Andes, et de petits villages de bergers comme Villacoyo, Taipicollo, Enquelga (3.850 m) – 90 maisons en pierre en bordure d’un grand bofedal, Isluga où se situe une des plus jolies églises (3.980 m). Vous arrivez enfin à Colchane (3.730 m), l’étape du jour.
Distance: 272 km. 142 km/4h de Putre à Surire, sans le détour de Polloquere. 130 km/4h de Surire à Colchane.
Déjeuner: Nous vous conseillons l’emport d’un pique-nique, à commander à votre hôtel la veille.
Dîner: libre. Restaurant disponible à l’hôtel.
Nuit: Hôtel Isluga.

JOUR 16 : COLCHANE / POZO ALMONTE / IQUIQUE

Que faire ? Vous retrouvez la route goudronnée et redescendez en direction de l’océan. Vous quittez les hauts plateaux et la pampa désertique pour descendre sur la bande côtière. D’immenses dunes de sable annoncent votre arrivée à Iquique, ville balnéaire avec les plages de Cavancha et Brava, mais aussi ville portuaire et zone franche.
Nous vous engageons à profiter de l’après-midi pour visiter la ville d’Iquique. Le centre colonial a été merveilleusement bien restauré et mis en valeur avec en particulier la rue piétonne de Baquedano, les maisons de style géorgien, le théâtre municipal, la tour de l’horloge… Si vous faites un tour au vieux port, vous y apercevrez peut-être quelques lions de mer installés sur les pontons.
Distance: 242 km/3h30 de Colchane à Iquique.
Déjeuner: libre. Nous vous recommandons le restaurant typique Paraiso au centre de Pozo Almonte.
Dîner: libre. Vous serez comblé au restaurant Wagon (rue Thomson, près de la place Arturo Prat) avec une paella marina Chucumata.
Nuit: Hôtel Arturo Prat.

JOUR 17 : IQUIQUE / SANTIAGO / VALPARAISO

Descriptif: À l’heure convenue, une personne vous attend à l’aéroport d’Iquique pour la restitution de votre véhicule. Vous vous envolez pour 2h15 environ à destination de Santiago où l’on vous attend pour vous livrer votre nouveau et troisième véhicule de location.
Que faire ? Après l’installation à l’hôtel, découverte libre de Valparaíso, cette ville mythique, classée au Patrimoine mondial par l’Unesco, par exemple ses collines escarpées reliées au port par de pittoresques ascenseurs et funiculaires, ses petites rues pleines de charme aux maisons multicolores dominant la baie.
Distance: 45 km de La Tirana à l’aéroport d’Iquique. L’aéroport est au Sud d’Iquique sur la route côtière A1. 110 km de l’aéroport de Santiago à Valparaíso.
Déjeuner: libre. Nous vous conseillons le restaurant El Galeón, situé prêt du port.
Dîner libre. Nous vous suggérons le café Turi, restaurant de poissons proche de votre hôtel; vue sur le port.
Nuit: Hôtel Acontraluz

JOUR 18 : VALPARAISO

Que faire ? La journée est consacrée à visiter librement Valparaíso. Le centre historique se parcourt aisément à pied depuis votre hôtel. Visite du port de Valparaíso puis des collines auxquelles s’accrochent des maisons multicolores. Des funiculaires permettent d’accéder aux Cerros Concepción, Alegre et Bella Vista, les plus pittoresques.
Du port, l’ascenseur El Peral débouche sur le Paseo Yugoslavo de la colline Alegre, bordé de belles demeures du début du XXe siècle, notamment le Palacio Baburizza. Promenade au hasard des petites rues bourrées de charme jusqu’à la colline Concepción et les Paseos Atkinson et Gervasoni, ce dernier offrant une splendide vue sur la baie. Un funiculaire ou l’avenue Almirante Brown reconduisent à la ville basse et ses rues commerçantes, très animées en semaine.
Déjeuner: libre. Nous vous recommandons le restaurant Colombina, avec vue sur la baie.
Dîner libre. Nous vous recommandons le restaurant Oda Pacifico avec vue sur la baie.
Nuit: Hôtel Acontraluz

JOUR 19 : VALPARAÍSO / ISLA NEGRA / CASABLANCA / AEROPORT DE SANTIAGO / VOL INTERNATIONAL

Que faire ? Matinée de détente Valparaíso avant de prendre la route de l’aéroport Arturo Merino Benítez de Santiago. Restitution de votre véhicule à l’aéroport même.
Option visite Isla Negra: Détour par Isla Negra, village où le célèbre poète Pablo Neruda a construit l’une de ses plus belles maisons, celle où il est enterré. Elle donne sur le Pacifique, un océan, dont la maison est inspirée avec son architecture de bateau, sa collection de figures de proue et autres surprises. L’entrée est à votre charge. Réserver par téléphone au plus tard la veille. Fermé le lundi.
Option Route des vins: Visite d’une ou deux caves sur la route des vins de la vallée de Casablanca, spécialisée dans les cépages blancs. Se renseigner sur les horaires de visite et réserver par téléphone.
Durée et Distance: 110 km/1h30 à 2h de Valparaiso à l’aéroport de Santiago. 81 km de détour pour Isla Negra.
Déjeuner: libre.
Dîner et nuit: dans l’avion.