Voyage de 2 semaines au Chili

Si vous disposez de 3 semaines pour une découverte du Chili, vous pouvez envisager de grands parcours ou de belles combinaisons entre des régions très différentes.

En deux semaines, vous disposez d’une bonne durée pour avoir un aperçu diversifié de ce pays dont le principal atout est la nature, qui varie au gré des régions et de la saison choisie. Pour choisir le moment propice, vous pouvez vous reporter à notre chapitre « Quand visiter le Chili ».

Trois options s’offrent à vous. Vous pouvez décider de visiter le nord et le sud du Chili, et même de dédier les derniers jours à la découverte de l’île de Pâques. Pour réduire le nombre de vols domestiques, vous pouvez tout aussi décider de séjourner plus longuement dans l’une des deux moitiés du pays : soit vous explorez tout la partie nord du Chili en partant de Santiago jusqu’à Arica, soit vous consacrez votre temps à la Patagonie.

Pour les aventuriers, la beauté de la Carretera Australe justifie amplement qu’on lui dédie part ou la totalité de ses deux semaines de voyage. Il faut compter au moins 9 jours et 8 nuits pour parcourir la portion de cette route mythique située au sud de la ville de Coyhaique.

Pour les explorateurs qui ne reculent pas devant les kilomètres, il va tout de même falloir faire des choix car deux semaines ne suffisent pas pour tout voir. Pour optimiser votre séjour, nous vous proposons un circuit en cinq vols qui fait se succéder Santiago du Chili, San Pedro de Atacama, Puerto Varas, Pétrohué, la Grande île de Chiloé, le parc Torres del Paine et Valparaíso. Vous goûtez ainsi au nord, à la Patagonie des Lacs et celle des Glaciers. Grand maximum à notre avis, six vols vous permettent de visiter successivement Santiago du Chili, San Pedro de Atacama, le parc Torres del Paine, l’île de Pâques et Valparaíso. En articulant la Patagonie, le désert d’Atacama et l’île de Pâque, vous faites trois voyages mythiques en un seul.

Nous vous proposons tout un éventail de circuits thématiques pour explorer le Chili en prenant vos passions pour le fil rouge sur la totalité ou une partie de votre voyage. Entre route des vins, expéditions paléontologique et archéologique, randonnée dans des paysages à couper le souffle, observation astronomique, rencontre avec les Mapuches, pêche à la mouche, le Chili n’est pas avare de ses richesses !

Sans compter une surprise de poids : on ne pense pas souvent au Chili comme destination de safaris photographiques animaliers alors que sa faune marine et aviaire est unique, notamment en Patagonie Australe : baleine franche australe, baleine à bosse, orque, manchot de Magellan, manchot de Humboldt, manchot roi…

Les combinaisons avec les pays voisins élargissent encore votre gamme de possibilités. En Patagonie australe, le parc Torres del Paine chili est tout à fait complémentaire du parc Los Glaciares d’El Calafate en Argentine. De la même façon, en Patagonie des Lacs, la région chilienne de Puerto Varas peut tout à fait se visiter avec son pendant argentin autour de Bariloche.

Dans le nord, c’est depuis San Pedro de Atacama qu’il est le plus commode de visiter le Salar d’Uyuni en Bolivie ou le Noroeste argentin, d’où vous vous pouvez ensuite repartir via Buenos Aires. Pour combiner trois pays, dans une épopée Chili – Bolivie – Pérou ou Chili – Bolivie – Argentine, mieux vaut disposer de 3 semaines pour ne pas s’épuiser dans un voyage marathon.

Combinés Chili – Bolivie
En empruntant seulement deux vols domestiques, vous pouvez pleinement profiter de la proximité entre le nord du Chili et la Bolivie. Les parcours commencent de la même façon dans l’altiplano andin, mais empruntent ensuite des frontières différentes pour repasser au Chili : du nord au sud, Chungara dans le parc national Lauca de la région d’Arica et Parinacota, Colchane dans le parc national du Volcan Isluga de la région de Tarapacá, ou encore Ollague qui vous ramène à Calama de la région d’Antofagasta.

Nous vous proposons sinon de décoller de Santiago du Chili pour San Pedro de Atacama. Vous passez ensuite la frontière bolivienne et empruntez la superbe route des Joyaux qui traverse le désert volcanique du Sud Lipez vers le Salar d’Uyuni.  Une fois revenus au Chili au niveau de Colchane, vous admirez le parc national du volcan Isluga à proximité. Vous remontez ensuite un peu vers le nord pour vous émerveiller devant le sublime Salar de Surire protégé par le parc national Lauca à proximité des belles villes andines d’Iquique, Putre et Arica. Vous pouvez alors reprendre un vol pour Santiago du Chili via Valparaiso, des trésors plein les yeux.

Combinés Chili – Argentine
Le Chili partage avec l’Argentine 5.150 kilomètres de frontières, le long desquelles s’égrainent 33 passages carrossables. Vous n’avez donc que l’embarras du choix entre les très nombreuses combinaisons possibles.
Un circuit de rêve en 3 vols intérieurs pour arpenter les merveilles de l’altiplano vous propose de prendre un premier avion entre Santiago du Chili et San Pedro de Atacama, avant de franchir la frontière argentine au niveau du paso de Jama à 4.200 m d’altitude. Il ne vous reste plus qu’à profiter des paysages de montagnes colorées du Noroeste argentin. Vous prenez un deuxième vol pour apprécier le spectacle naturel unique des chutes d’Iguazú, d’où vous ralliez Buenos Aires par voie aérienne.