Top 5 des meilleures spécialités chiliennes

Avec son importante côte maritime de plus de 5000km de long, le Chili s’est développé une tradition gastronomique riche notamment en fruits de mers et poissons. Le Chili s’est aussi inspiré de ses pays voisins, ce qui lui a permi de se doter d’un patrimoine culinaire d’exception.

1. Le caldillo de congrio

L’un des plats les plus populaires du Chili, le calillo de congrio ou congre au court-bouillon. Ce dernier est un plat à base de reste de poisson mijoté dans du vin blanc, des oignons, des carottes, du céleri, du persil, du laurier et du thym. Il peut aussi être accompagné de crevettes ou de coquillages. Ce plat se trouve partout au Chili ; il est en effet très facile de trouver du poisson au Chili grâce à sa longue étendue avec le littoral Pacifique ou à ses lacs et rivières de Patagonie.

2. Le Chupe de Centolla

Le chupe de Centolla est un gratin à base d’araignée de mer accompagnée de poivrons, d’oignons, de crème, de piment et de diverses épices. Le Chili abrite une diversité de crustacés marin unique. Le crabe marin présent dans ce plat se trouve principalement au sud de la Patagonie chilienne, et est surnommé le crabe royal de Patagonie, dit centolla.

3. Le pastel de choclo

Le pastel de cholco est une spécialité du culinaire du Nord et du centre du Chili. C’est littéralement un gâteau de maïs, ingrédient très présent sur le territoire. Ce gratin est à base de farce de viande et d’oignons, similaire à celle de l’empanada, sur laquelle est ajoutée de l’œuf dur et parfois du poulet. On peut aussi ajouter des olives et des raisins secs. Le tout recouvert par une couche de purée de maïs parsemée de basilic. Le gratin est ensuite doré au four, et peut être accompagné d’une salade. La humita, est un autre plat à base de pate épaisse de maïs moulu, d’oignons et de basilic servi avec de la salade et des tomates.

4. Le curanto

Le curanto est le plat traditonnel de l’île de Chiloé cuit dans un feu de bois fait en faisant un trou dans la terre. On y place ensuite des pierres plates recouvertes de fruits de mer, de viandes, de saucisses et de légumes accompagnés d’épices. Le tout est ensuite recouvert par des feuilles de nalca durant la cuisson. Le terme curanto vient de la langue des Mapuches (le mapudungun) et signifie pierre chauffée par le soleil. Ce plat peut être simplifié en étant cuit en cocotte.

5. Les desserts chiliens

Comme ses voisins, le Chili consomme aussi la fameuse confiture de lait, appelée ici le manjar. Tout comme en Argentine, on trouve un peu partout les alfajors, les petits biscuits ronds à base de manjar. La leche asada, est un des desserts les plus populaires ; c’est un flan aux œufs, au sucre et au lait, cuit au four, souvent caramélisé pouvant être parsemé de cannelle et/ou de zeste de citron. Pour noel vous pouvez déguster le panb de Pacua : un gâteau au gingembre, au miel, aux raisins secs et fruits confits. Enfin, dans les régions centrales, vous trouverez le mote con huesillos, un mélange de pêches au jus avec des grains de blé (mote).