Les 10 incontournables du Chili

Le Chili atteint 4.300 km de long pour une largeur moyenne de seulement 180 km. Du désert d’Atacama au Cap Horn, c’est une infinie variété de paysages qui vous accueille, entre l’océan Pacifique et les Andes.

1. Santiago du Chili

Santiago s’étend juste au pied de la Cordillère, sur laquelle on a un point de vue imprenable depuis le Cerro Santa Lucia. Son centre historique concentre de beaux édifices néo-classiques entre la place d’armes où se dresse la cathédrale, et la place Constitución qui s’étend devant la Casa de la Moneda. D’autres très belles demeures entourent le parc Almagro, tels que la basilique du sacrécoeur et le palais Cousiño. Le quartier de Bella Vista est l’un des plus animés, avec ses boutiques de design, ses cafés branchés et ses galeries d’art. Il abrite la fondation Pablo Neruda dans une maison que le poète a habité. Autre coup de cœur, le joli quartier bohème de Lastarria.

2. Valparaiso

Valparaiso est une ville portuaire perchée sur plus de 40 collines qui entourent la baie. Deuxième ville la plus importante du Chili, elle voyait transiter les flux entre l’Atlantique et le Pacifique avant l’ouverture du canal de Panama en 1914. Le camaïeu de ses maisons colorées accrochées aux pentes abruptes lui donne un charme tout particulier. Sa vie animée s’organise dans un labyrinthe d’escaliers et de téléphériques. Elle a été classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco en 2003.

3. La route des vins

La vallée de Maipo se trouve dans le centre du pays, directement voisine de Santiago. Elle est connue pour ses excellents cabernet-sauvignon. Un peu plus au sud, la vallée de Cachacoal est connue pour le haut niveau de qualité de sa production. La  concentre parmi les plus importantes bodegas chiliennes, et les circuits oenotourisques les plus développés. Sa ville de Santa Cruz est une bonne base pour visiter les chais et déguster les fameux vins de la région.

4. Arica, Putre et Iquique

Arica est une des plus anciennes villes coloniales ; située à l’extrême nord du Chili, elle prospéra comme port d’exportation des richesses minières de Potosí. En direction du petit village andin de Putre, elle permet d’explorer le Parc national Lauca et ses merveilleux paysages de puna surplombés par des volcans. Plus au sud, la ville portuaire d’Iquique a connu une heure de gloire lors de l’apogée de commerce de salpêtre. De beaux édifices autour de la place Arturo Prat en témoignent. Ils côtoient les constructions traditionnelles en bois peint de couleurs pastel que l’on peut admirer rue Baquedano.

5. San Pedro de Atacama

Autour de la ville de San Pedro de Atacama, de nombreuses merveilles géologiques justifient les visites : geysers de Tatio, vallée de la Lune, salar d’Atacama et autres lagunes. Plus loin, le désert d’Atacama est sûrement l’attraction la plus connue du Chili. Ce désert, un des plus aride au monde, couvre quasiment un tiers du pays.

6. Copiapó

La ville de Copiapó appuie sa santé économique sur l’exploitation de ses minerais souterrains. Elle impressionne par son environnement de dunes de sable, alors qu’elle se situe dans une vallée viticole. Elle permet de profiter au choix de Bahia et ses plages de sable fin à l’est, ou du Parc Nevado Tres Cruces et sa forêt endémique à l’ouest.

7. La Patagonie des lacs

La Patagonie des lacs se caractérise par l’heureuse alternance de lacs, forêts, volcans et littoral Pacifique. Puerto Montt est un charmant port de pêche, où les marchés à la criées et les halles au poisson plonge le visiteur dans une ambiance traditionnelle bien vivante. Ses maisons de bois héritées des colons allemands contribuent à son charme. La ville est située non loin de jolies plages qui bordent le canal de Tenglo. A 40 km, le parc national Alerce permet de profiter de belles forêts endémiques. Puerto Varas, ville plus importante voisine, montre aussi une forte influence germanique. Ses édifices aux façades couvertes de tejuelas, sortes de briques de bois taillées géométriquement sont en cours de restauration.

8. La grande île de Chiloé

L’île de Chiloé est passionnante pour ses traditions centenaires de pêcheurs, ainsi que ses églises en bois aujourd’hui inscrites au patrimoine mondial de l’humanité par l‘Unesco. Ses villages de Chonchi et Castro renferment aussi nombre de maisons historiques en bois. Sa réserve naturelle permet de profiter d’une nature sauvage et préservée au bord de l’Océan Pacifique.

9. Torres del Paine et la Patagonie australe

Torres del Paine est un des plus beaux parcs nationaux de la planète, qui met à portée des marcheurs des paysages à couper le souffle. La végétation rase de la steppe patagonne est ponctuée par des lagunes bleu turquoise et des sommets enneigés. Les estancias patagonnes offrent des refuges chaleureux dans cette immensité sauvage.

10. L’île de Pâques

L’île de Pâques n’a jamais perdu son pouvoir de fascination. C’est la terre la plus éloignée de tout continent. Mais aussi le lieu de vie d’une mystérieuse civilisation aujourd’hui disparue, dont les vestiges monumentaux laissent songeur. Les moaïs sont d’immenses blocs de pierre anthropomorphes qui peuvent mesurer 8 m de haut. La végétation de l’île n’est pas en reste, avec une faune et une flore préservées.