Les plus belles randonnées au Chili

Le Chili est un pays qui s’étend sur pas moins de 4300 km du nord au sud ; les promeneurs et trekkeurs n’auront que l’embarras du choix pour explorer des régions aussi diverses qu’inoubliables. Des paysages tout aussi incroyables les uns que les autres s’offrent à ceux qui aiment marcher dans la nature, apprécier l’immensité sauvage de sites préservés, observer la faune et la flore dans un cadre privilégié.

Dès votre atterrissage, il est possible de profiter d’un beau circuit de promenades tout autour de Santiago du Chili. Dans cette région située au centre du pays, à mi-chemin entre l’Océan et les Andes, vous pouvez arpenter les vignobles chiliens et visiter de belles caves pour déguster les vins issus sur de ces terroirs. Si vous n’avez pas le temps de faire une escapade vers le nord du pays pour admirer les étoiles, vous pouvez aussi passer une soirée enchanteresse à l’observatoire le plus proche ; on y a l’impression de toucher le ciel.

Dans le nord du pays, il est vivement recommandé voire obligatoire d’entreprendre ses randonnées avec un guide. En effet, l’isolement et l’extrême aridité de ces zones désertiques imposent de rester prudent. En plein désert d’Atacama, il est important de se munir de protection contre le soleil et d’eau. Ces précautions prises, vous pouvez vous lancer dans l’aventure et explorer les alentours de San Pedro d’Atacama. De superbes trekkings vous emmènent à gravir les volcans des alentours, admirer le parc national Lauca ou vous laisser surprendre pas les geysers du Tatio. La région méconnue de Copiapo vaut aussi le détour, avec sa grande diversité de paysages; vous admirez des dunes de sable, des volcans et des lacs colorés entre l’océan et la puna de la Cordillère.

La Patagonie des lacs offre une infinité de promenades autour de Chiloé et Puerto Varas. Vous n’avez qu’à garer votre véhicule sur le bord de la route pour vous enfoncer dans de superbes forêts qui bordent les fjords et lacs au bord de l’Océan. Ce ne sont pas les parcs et réserves naturelles qui manquent dans cette zone. Les amateurs de pêche et de kayak ont trouvé leur paradis. Et pour les promeneurs plus intéressés par l’histoire et la culture, il suffit de suivre la route des églises en bois héritées des premiers colons européens, aujourd’hui inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le parc de Torres del Paine est la capitale du trek chilien. Tous les niveaux trouveront leur bonheur. Les sportifs peuvent se lancer dans l’expérience du fameux W, un parcours au plus près des sommets. Les promeneurs du dimanche ne sont pas en reste, avec la beauté des paysages au pied des sommets, et les sites préservés du parc national où l’on peut observer la faune et la flore locale.

L’Ile de Pâques offre des atouts sans équivalents aux aventuriers à la recherche d’expériences hors du commun. Ce morceau de terre, qui figure parmi les plus éloignés de tout continent, bénéficie d’un écosystème unique ; il réserve sa faune et sa flore à ceux qui font le trajet. Autre but de promenade particulièrement exotique : la découverte des fameux guerriers de pierre moai, classés au patrimoine mondial de l’Unesco.