Pérou, Bolivie et Chili en 3 semaines

L’Amérique du sud regorge de richesses naturelles et culturelles qui rendent difficile le choix du pays à visiter. Mais nul besoin de se priver ; vous pouvez parfaitement combiner 3 destinations sur votre programme de 3 semaines !

Lima, Arequipa

L’aventure peut commencer au Pérou, avec son patrimoine précolombien exceptionnel. Depuis Lima, il est habile de continuer votre route par la belle ville coloniale d’Arequipa pour laisser à votre corps le temps de s’habituer progressivement à l’altitude. Une multitude d’églises richement ornées vous y attendent, ainsi qu’une excursion au Canyon de Colca, l’un des plus profonds au monde.

Vallée Sacrée

Deuxième étape : la Vallée Sacrée. De charmantes excursions aux salines de Maras, aux terrasses de culture concentriques de Moray, au marché de Pisac ou au village typique de Chinchero ponctuent votre route de Cusco vers Ollantaytambo d’où vous partez explorer le Machu Picchu. Vous ne le regretterez pas ; la cité sacrée Inca a beau être connue, elle laisse toujours sans voix par la perfection de ses assemblages de pierres.

Hors pistes

Selon vos envies, vous pouvez compléter votre tour du Pérou par la côte, avec un tour des trésors archéologiques du littoral nord entre Trujillo et Chiclayo, ou la route des vins autour de Chincha et les lignes de Nazca sur le littoral sud. Les amoureux de nature hésiteront entre l’Amazonie et sa flore luxuriante, ou la Cordillère centrale et ses paysages glaciaires.

Lac Titicaca et La Paz

La troisième étape incontournable du Pérou est le lac Titicaca. Il est très agréable d’y séjourner chez les habitants des îles, que ce soit Taquile ou Amantani au Pérou, l’Isla del Sol ou de la Luna en Bolivie. Vous passez la frontière bolivienne et partez à l’assaut de la capitale la plus haute au monde, La Paz.

Sucre et Potosi

La Bolivie surprend par ses contrastes, entre la blancheur de la ville coloniale de Sucre, et le noir des mines de Potosí, toujours en activité. On comprend mieux l’importance stratégique de la colonisation en visitant ce centre où étaient extraits l’or et l’argent qui fondent la richesse espagnole de cette époque.

Salar d’Uyuni

Après cette introduction culturelle au pays, plongez dans ses trésors naturels. Vous resterez bouche bée devant des paysages d’un autre monde au Salar d’Uyuni, le long de la route des joyaux jusqu’aux déserts de Siloli et Dali. Le volcan Licancabur marque la frontière chilienne.

San Pedro d’Atacama et le nord du Chili

Une fois arrivés au Chili, San Pedro de Atacama est un excellent centre pour poursuivre votre contemplation émerveillée de la région et ses formations volcaniques uniques au monde. Les lagunes colorées sont particulièrement impressionnantes, avec leurs flamands roses et leurs guanacos sauvages. Le Chili, avec ses 4.300 km de long, assure une diversité passionnante de paysages et de climats, selon la latitude à laquelle l’on se trouve. Arica, Putre, Iquique sont autant d’étapes marquantes du nord du Chili.

Santiago du Chili

Santiago est une ville agréable, avec une belle vue sur la Cordillère des Andes. Les amateurs de vin peuvent faire des escapades dans les bodegas situées sur les terroirs voisins : les crus chiliens méritent bien leur renommée. De l’autre côté de la capitale, Valparaiso séduit par ses façades colorées qui s’échelonnent le long de l’Océan Pacifique.

La Patagonie chilienne

L’île de Chiloé, Puerto Varas et Puerto Montt forment le centre de la Patagonie chilienne du nord. Il est passionnant d’y chercher les anciennes façades couvertes de tejuelas, ou tuiles en bois. Des églises construites de la sorte sont inscrites au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

Torres del Paine

La Patagonie chilienne australe attire par ses immensités sauvages mythiques. Le Parc national Torres del Paine est une véritable merveille ; on peut s’y promener à l’affût de sa faune sauvage, ou décider de se lancer dans le trekking W qui longe de près les sommets les plus hauts. Les points de vue sont spectaculaires.

L’île de Pâques

Pour une envolée vraiment exotique, L’Océan Pacifique au large du Chili recèle parmi les îles les plus isolées au monde. Il faut survoler l’océan pendant 3 000 km de la côte, pour découvrir les géants moais de l’île de Pâques qui n’ont pas fini de dévoiler tous leurs mystères. L’île de Robinson Crusoé, située dans l’archipel Juan Fernández à 970 km de la côte, est un véritable paradis sauvage avec ses propres espèces endémiques.