Voyage au Chili en mars

4.300 km se déroulent entre l‘extrême nord et l’extrême sud du Chili. C’est pourquoi les paysages et les climats sont si diversifiés : déserts, plages de sable blanc aux eaux turquoises, banquise… il y en a vraiment pour tous les goûts !

Au centre du pays, autour des villes de Santiago et Valparaiso, le climat est tempéré de type méditerranéen. La région est donc particulièrement propice à la culture : c’est ici que se concentrent les propriétés viticoles. En mars l’automne est déjà bien avancé, les vignes revêtent leurs couleurs dorées et l’air se charge des odeurs sucrées des vendanges.
Le nord du Chili, d’Arica au nord de Santiago, est un littoral désertique flanqué de vallées cultivables. Les pluies sont très rares, et à certains endroits du désert d’Atacama, le sol n’aurait jamais connu de goutte de pluie. Il y fait chaud en journée et frais la nuit, les températures moyennes vont de 13 à 32°C.

La région de l’île de Chiloé et de la Patagonie des lacs est décrite par Pablo Neruda comme la « terre où est née la pluie ». Cela veut tout dire ! Les nuages orageux en provenance du Pacifique sont arrêtés dans leur course par les sommets andins et déversent leurs eaux sur la région des lacs toute l’année. Cela fait partie du charme de l’île, joyau de la nature, qui abrite de magnifiques églises en bois classées au patrimoine mondial de l’Unesco. La brume qui les entoure les rend encore plus mystérieuses.

En Patagonie australe le temps est très instable : tempêtes de neige et grand soleil peuvent rythmer votre journée. En mars les températures moyennes restent supportables, entre 11 et 24°C. Le parc national Torres del Paine bénéficie cependant d’un microclimat qui le rend agréable à visiter toute l’année.
L’île de Pâques est située dans une zone subtropicale d’où un climat chaud et humide en été, avec de fréquentes averses. Même si le thermomètre ne dépasse pas les 30°C en mars, le soleil est agressif : protection solaire et chapeau obligatoires ! L’été est la haute saison touristique pour l’île.

Le concours de rodéo, sport national chilien, est à l’honneur au mois de mars dans le stade de la medialuna à Rancagua. Les huasos, cow-boys chiliens, forment des équipes de deux et tentent de contrôler un taureau enragé. C’est le moment idéal pour vous rendre dans la région et en découvrir les us et coutumes traditionnels.
La Fête des vendanges de la ville de Santa Cruz dure trois jours pendant lesquels une foule d’animations sont organisées : défilés de voitures agricoles, présentations artisanales et dégustations de produits locaux. Un bon moyen de partir à la rencontre de l’un des patrimoines chiliens les plus authentiques.