Voyage au Chili en juin

Le Chili s’étend sur la côte pacifique de l’Amérique du Sud sur une longueur de plus de 4 300 km. Sa géographie peu commune en fait un pays aux climats et paysages très nuancés. Au nord des paysages arides, au centre des vignobles et des plages de carte postale et au sud la banquise. Une chose est sure : il y en a pour tous les goûts !

Dans la région viticole, au centre du Chili, autour de Santiago et Valparaiso, le climat est méditerranéen. En juin commence l’hiver : le temps se rafraichit et il neige en altitude. Dans la vallée le thermomètre oscille en moyenne entre 10 et 15°C tandis qu’en haut des pistes il descend en-dessous de zéro.
En altitude la saison de ski commence fin juin. Les stations de ski ne sont qu’à quelques heures de voiture de Santiago. Cela vous le coup de s’y rendre pour dévaler quelques pistes ! La vallée Nevado ou la station la Parva sont à moins d’une heure de route.

Le nord du Chili est agréable à visiter toute l’année car le climat est stable : il y fait beau et chaud quelle que soit la saison. Le désert d’Atacama est le plus aride au monde mais on rencontre tout de même de la végétation en se rapprochant des Andes, où les précipitations sont plus fréquentes. Chaque village garde ses traditions andines ancestrales, et vous serez charmés par les constructions traditionnelles de terre séchée. En juin, les températures moyennes en journée varient entre 9 et 24°C.

La Patagonie des lacs et l’île de Chiloé sont connues pour leur météo pluvieuse. En effet les nuages orageux en provenance de l’océan se trouvent bloqués par les Andes et déversent alors leurs eaux sur la région. Ce n’est pas une excuse pour passer outre cette merveille de la nature qu’est l’île de Chiloé, il n’y a de toute façon pas de meilleure saison pour la visiter. En outre la brume ne fait qu’augmenter le côté mystérieux des 60 églises en bois qui se trouvent sur l’île.

Au sud du pays, la Patagonie australe et son climat changeant. Une journée peut très bien commencer sous une tempête de neige et finir inondée de soleil. Le parc national Torres del Paine bénéficie d’un microclimat doux grâce à l’influence de la mer. Les bois sont praticables, il y fait entre 3 et 14°C.
L’île de Pâques a hérité d’un climat subtropical dû à son isolement au cœur du Pacifique. Des averses tropicales sévissent toute l’année mais les températures sont élevées. A cette époque c’est la saison basse, il y a donc moins de touristes et visiter l’île peut être plus agréable.

Lors du solstice d’été, le 21 juin, les Chiliens célèbrent le nouvel an mapuche, la communauté la plus importante du pays. Des activités traditionnelles se déroulent dans la ville de Santiago comme le palin, une sorte de hockey.
Lors de la Saint Pierre, le 29 juin, les pêcheurs de tout le pays célèbrent leur saint patron. C’est une fête religieuse parmi les plus importantes du pays. En effet la pêche joue un rôle conséquent dans l’économie argentine et est restée très traditionnelle.