Voyage au Chili en avril

4.300 km c’est l’étendue du Chili, du nord au sud. Cela donne une idée de la diversité des climats et paysages que le pays a à nous offrir. Ainsi, que vous aimiez le farniente sur la plage ou le trekking sur les monts enneigés, vous trouverez votre bonheur au Chili !

Le climat méditerranéen du centre du Chili, au niveau des villes de Santiago et Valparaiso, en fait une région tout indiquée pour la culture. C’est d’ailleurs ici que l’on trouve tous les vignobles du pays. La nature est particulièrement belle à l’automne : les couleurs chatoyantes des vignes sont superbes.
A Santiago, pour le Festival ÑAM, trois jours entiers sont dédiés à la gastronomie chilienne et du reste du monde. Des dégustations sont bien entendu au programme mais aussi des conférences autour de la gastronomie. Les préparations des chefs sont plus spectaculaires les unes que les autres, que ce soit pour les yeux ou pour les papilles !

D’Arica au nord de Santiago, le désert d’Atacama se classe parmi les plus arides au monde. Sur les pentes des Andes on peut observer toutefois de la végétation car les précipitations sont plus fréquentes. Le climat est sec et chaud. En avril c’est l’automne, les températures commencent à baisser mais ne passent pas en-dessous des 15°C en journée. En revanche les nuits sont fraîches.

La Patagonie des lacs est très souvent prise d’assaut par les orages. Mais sans cela, l’île de Chiloé ne serait pas aussi mystérieuse : les églises en bois qu’elle abrite, classées au patrimoine mondiale de l’Unesco, sont particulièrement impressionnantes entourées de brume.
La Patagonie australe subit un temps des plus capricieux : neige, pluie, soleil, tout peut arriver dans la même journée. Cependant le parc national Torres del Paine présente un microclimat grâce à l’influence de l’océan: les températures sont douces toute l’année. L’automne reste la saison la plus agréable pour visiter le Parc car il n’y a pas trop de visiteurs.

Au beau milieu du Pacifique, l’île de Pâques bénéficie d’un climat subtropical, soit chaud et humide toute l’année et de fréquentes averses. En avril, la basse saison commence, le climat est encore tempéré mais les touristes sont moins présents ; c’est le bon moment pour visiter la mystique Rapa Nui. Vous ne manquerez pas d’être émerveillés par les traditions de la population locale, ainsi que la végétation luxuriante.