Chili: formalités administratives, passeports, visas

Informations pratiques sur les visas à destination du Chili, ainsi que les formalités pour les enfants.

Visa pour le Chili

Les ressortissants de l’Union européenne n’ont pas besoin de visa pour un séjour touristique. À l’arrivée sur le territoire chilien, la police internationale (immigration) contrôle le passeport, qui doit être valide pour au moins six mois après le retour en France, et remet une carte de tourisme (tarjeta de turismo), valable 90 jours maximum, avec possibilité de prolongation de 90 jours. Il faut la conserver soigneusement, elle sera demandée pour sortir du territoire chilien. Un accord a annulé la taxe que devaient payer il y a peu les ressortissants d’Australie, Canada et États-Unis pour obtenir cette carte de tourisme à l’entrée dans le pays.

Formalités douanières et taxes

Les taxes aéroport sont désormais incluses dans le prix du billet. Il n’y a donc pas à payer de taxe le jour d’un vol national, régional ou international. À l’entrée comme à la sortie du territoire, il est autorisé de transporter l’équivalent de 10.000 US$ maximum. En cas de traitement médical, mieux vaut penser à se munir de l’ordonnance justifiant le transport de médicaments. Concernant la détaxe de vos éventuels achats à Santiago, elle est possible avec les magasins affiliés à « TAX FREE ». Il vous faut signaler votre intention au commerçant qui vous remettra une facture isolant la TVA, puis présenter les documents lors de votre départ à l’aéroport Arturo Merino Benítez.

Outre les affaires personnelles, le Chili autorise l’entrée sur son territoire de 400 cigarettes maximum par personne, 500 grammes de tabac à pipe, 50 cigares, 2,5 litres de boissons alcooliques. Les instruments de musique ne sont pas permis, pas plus que tous les produits d’origine végétale ou animale sauf autorisation express. Les douanes demandent de faire une déclaration de possession de produits électroniques (appareil photo, ordinateur…) à usage personnel à l’entrée sur le territoire (ce qui peut permettre aussi de ne pas avoir à en justifier la provenance et le paiement des taxes à la sortie). Les articles achetés au Duty Free chilien avant le passage en douane ne doivent pas dépasser le montant de 300 US$.