Croisières et voyages en Antarctique : découvrir la péninsule antarctique et les îles sub-antarctiques.

Longtemps méconnu des marins de la planète, puis territoire des chasseurs de phoques, enfin, longtemps réservé aux scientifiques du monde entier, l’Antarctique n’est plus un espace que l’on se contentait juste d’imaginer. Désormais, les voyageurs passionnés ou curieux, peuvent se rendre sur ce continent de glace. Ces croisières en Antarctique vous emmènent au-delà de la terre de feu, non loin de la Patagonie, déjà considéré comme le « bout du monde ». Vous partez donc pour les confins de la planète, dans l’un des derniers endroits totalement sauvage, et presqu’entièrement vierge, de la planète, pour ce qui restera comme le voyage d’une vie, celui dont on ne revient pas complètement le même. Le voyageur, après la traversée, goûtera l’expérience incroyable du silence dans le plus pur des paysages : mer de miroir, glaces à perte de vue, faune unique au monde. La péninsule antarctique est la zone la plus accessible du continent. Elle héberge un certain nombre de richesses, notamment une faune exceptionnelle, fascinante à observer. Vous pouvez commencer votre voyage en naviguant autour de la belle Hope Bay. Cet espace protégé sauvage et merveilleux, abrite une impressionnante population d’attendrissants manchots adélie. Vous pouvez continuer votre route jusqu’à atteindre l’île Paulet, un petit bout de terre volcanique dont la roche noire contraste magnifiquement avec les couleurs environnantes, le bleu profond de la mer et le blanc de la glace alentour. En plus d’être splendide, l’endroit est idéal pour apercevoir plusieurs espèces d’oiseaux marins comme les cormorans aux yeux bleus ou les océanites de Wilson. Passez ensuite par le détroit de Gerlache, pour rejoindre l’île de Cuverville, peuplée par une sympathique colonie de manchots papous. En chemin, vous aurez sûrement l’opportunité d’apercevoir des cétacés : en effet, la baleine à bosse, la baleine de Minke ou l’orque, sont des mammifères qui fréquentent régulièrement les eaux du détroit. Rendez-vous par la suite sur l’île Goudier où se trouve le port Lockroy, ancienne base militaire qui abrite aujourd’hui un musée. Un peu plus loin, vous tombez sur le superbe chenal Lemaire, qui permet une somptueuse promenade entre de majestueux pics de glace, lorsque les conditions sont correctes. Le paysage est alors fantastique, fait de la banquise sur laquelle les phoques jouissent de la sérénité ambiante, de monts enneigés, d’une atmosphère pure et sauvage. Enfin, encore un peu plus au sud, vous rencontrez vos dernières destinations Antarctique. Vous accostez sur l’île Adélaïde, qui loge la base British Rothera, une importante station scientifique dont les recherches sont basées sur la géophysique et les conditions atmosphériques, puis vous vous dirigez vers la baie Marguerite. C’est à cet endroit que l’Amiral Richard Byrd fonda East Base lors de l’une de ces explorations du continent. Aujourd’hui le site est classé monument historique et abrite d’atypiques et étonnants objets et vestiges, tels un tank de la Première Guerre Mondiale, un tracteur, un moteur d’avion… La péninsule n’est qu’une partie du territoire Antarctique qu’il est désormais possible de découvrir. Les îles Shetland du Sud, la mer de Weddell, l’archipel des îles Sandwich sont autant de sites extraordinaires qu’il est formidable de visiter. Egalement au programme pour ceux qui le souhaitent, les îles Géorgie du Sud et Orcades du Sud, pour les amoureux de la faune. Pour épouser parfaitement le souhait du voyageur en quête d’absolu, quatre différentes croisières en Antarctique sont proposées. Entre lescroisières plus courtes pour aller poser le pied sur le continent blanc, les circuits qui vous permettent de traverser le cercle antarctique, et les séjours plus longs pour parcourir également les Malouines et l’île Géorgie du Sud, il y a forcément une croisière qui saura exaucer votre rêve. A noter également, un parcours avec aller et retour depuis la Patagonie en avion, et croisière depuis la péninsule Antarctique, évitant ainsi les deux traversées du passage de Drake. Une croisière en Antarctique, définitivement un voyage à part.